• 7 Commentaires

Déclin massif de la contribution sur Facebook et autres statistiques passionnantes.

Globalwebindex est une étude mondiale sur les usages du digital ce qui en fait une base accessible (moyennant finance) passionnante pour quiconque rencontre des problématiques internationales à gérer puisqu'il s'agit tout simplement de la plus large étude sur le sujet.
Voici ce que je retiens de la cinquième vague de l'étude :
1. Un ralentissement de l'activité sur Facebook en particulier dans les pays anglophones (qui a dit que Google plus avait une opportunité à saisir ?) décrit par l'étude comme "un déclin massif dans la contribution sur Facebook")
2. Le contenu professionnel mis en ligne va croitre
3. Pour les 16/24 le web et plus spécifiquement les médias sociaux sont la première source d'informations
4. Confirmation que les portails web sont en déclin
5. Instant messager est l'usage qui décline le plus (8 points de perdus)
6. La tendance selon laquelle les marchés qui arrivent tardivement sur le digital sont beaucoup plus actifs comparativement aux marchés plus "matures" reste confirmée avec le Brésil et d'autres.
7. En Espagne et en Italie, l'Ecommerce reste faible en raison de la puissance du retail
8. La Turquie est dans la même dynamique que la Chine ou le Brésil – très fort développement pour l'ecommerce et les médias sociaux.
9. L'internet mobile est très fort en Asie mais aussi en Amérique Latine (plus qu'en Europe ou aux US) et l'usage se fait principalement à la maison et non en mobilité….
10. Beaucoup de consommateurs sont prêts à payer des contenus en ligne mais il y a de fortes différences entre les pays et les ages (avec pas mal de surprises comme le fait qu'au Brésil, les 16-24 sont + enclin à payer que les 45-54 alors que c'est l'inverse sur toutes les autres zones).
11. Le microblogging est porté par les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine)
12. Les sites de marques ont toujours du crédit pour les sondés et restent la source N°1.
13. Les individus regardent toujours la TV même les gros utilisateurs des médias sociaux

Mais je vous laisse avoir votre propre lecture malgré tout en regardant le document produit par l'institut :

Et oui mon titre était putassier mais bon faut bien que je réveille mon blog qui était parti faire sa petite hibernation estivale.

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. Stella wrote…

    La désaffection pour FB est de plus en plus importante en France également. Les sites corporate restent une valeur sûre, c’est une bonne news.

  2. greg wrote…

    Attention toutefois les sites de marques sont de plus en plus laissés pour compte mais ils restent selon moi l’endroit privilégié pour descendre en profondeur dans la marque qui peut raconter des histoires…

  3. Pierre Choisir wrote…

    Désaffection, tu crois ? Les usages changent avec la connaissance de l’outil surtout, non ?

  4. Neil Dillingham wrote…

    Hello Gregory – Thank you for quoting the Globlawebindex Survey – I would like to get in touch to see if there is any other data we can provide you with

    Neil Dillingham
    +44 20 8133 0008

  5. greg wrote…

    Hey Neil,

    Thanks so much for your comment.
    I will call you tomorrow if that’s fine for you.
    I’ve got a lot I wonder about 🙂

    greg

  6. Jerome Sutter wrote…

    Synthèse très intéressante en effet. 3 commentaires pour contribuer à l’analyse :
    – concernant le point 6, cela vient certainement du fait que la population -25ans est bien plus nombreuse en proportion dans ces pays qu’en Europe et aux USA,
    – concernant le point 7 je ne pense pas que cela soit dû à la force du retail mais à des causes bien plus « profondes » (usages bancaires et taux de pénétration des cb, coûts des envois, pas de culture d’achat VAD même traditionnelle…)
    – concernant le point 9, beaucoup de pays d’Amérique Latine/Asie ont désormais une meilleure couverture 3G que câblée, d’où cette croissance forte.