• 8 Commentaires

L'ereputation c'est du "Bullshit" ?

Un sujet qui tient à coeur à mon ami Cédric puisqu'il le clame régulièrement haut et fort tandis que de mon coté, j'ai tendance à dire qu'il s'agit d'un sujet important qu'il ne faut surtout pas prendre à la légère !
Cette étude de TNS Sofres sur les entreprises du Cac 40 donne à priori raison à Cédric puisqu'elle montre que finalement que les avis soient nombreux (ou pas), positifs (ou pas) sur le web, la confiance pour la marque n'évolue pas ou peu…et c'est généralement peu lié finalement.

Alors évidemment tout n'est pas aussi simple il me semble...


Ambiance musicale du dimanche : Armistice (nouveau groupe de Coeur de Pirate)

Une semaine chargée puisque nous (Nurun) étions en finale d'un très gros appel d'offre aka la SNCF.
Je n'ai donc pas beaucoup vu le jour cette semaine, voire je n'ai rien vu du tout….
Difficile de parler d'une semaine ou il ne s'est rien passé donc je ne vais pas m'étendre, le boulot n'étant surtout pas le sujet de cette note.
Vu quand même "thé black Swan", un très très beau film et découvert l'artiste photographe Sacha, que je ne connaissais pas jusqu'alors mais dont certains clichés m'ont beaucoup parlé !

Ce WE je me suis réveillé coté musique par contre, avec un concert privé d'Armistice au Café Carmen vendredi et un concert ragga/reggae à l'Elysée Montmartre ce soir (Red Rat, Jah Cure au programme).
Mais je vais surtout m'arrêter 2 minutes sur ce concert privé d'Armistice qui est donc le nouveau groupe de Coeur de Pirate. J'aime beaucoup cette chanteuse d'ores et déjà et ces chansons en duo sont vraiment chouettes.
Ils nous ont présenté leur 5 premiers morceaux et l'espace d'un temps nous étions partis en vadrouille.
J'ai saisi le tout premier morceau avec mon appareil photo que je partage donc avec vous aujourd'hui :

Bonne écoute et bon dimanche


Les vidéos qu'il ne fallait pas rater cette semaine

Le Superbowl a forcément eu des répercussions cette semaine puisqu'en dehors d'être un match de football américain, c'est aussi la mecque de la créativité publicitaire.

J'ai donc repris quelques unes des créations, en particulier celles de Doritos qui sont les meilleures pub UGC que je n'ai jamais vu.

Doritos - Pug Attack (Superbowl)




Pour l'embauche des handicapés
Je n'en dis pas plus...




Samsung Illusion d'optique

 

  • 4 Commentaires

"L'échec est un mal français" Gilles Babinet

Une note très courte aujourd'hui (en même temps j'ai donné dans les notes longues ces derniers temps) pour vous proposez de lire cette présentation de Gilles Babinet donné à la Fail Conférence de la semaine dernière.

Pour avoir eu la chance de discuter business avec Gilles à plusieurs reprises, j'admire beaucoup sa capacité à trouver de nouvelles (excellentes) idées et j'avoue avoir énormément apprécié cette présentation donc je la partage avec vous aujourd'hui (et oui il y a quelques fautes d'orthographe dedans mais peu importe) :


Marketing de l'expérience : un bon produit est un produit qui se fait oublier

Quand on pense marketing, on pense forcément consommateur. Cependant, on a tendance à l'imaginer favorisant l'accumulation de biens ou le design à l'expérience. Ors, ce n'est pas nécessairement vrai !

 A l'instar de Charlie et la Chocolaterie ou le petit garçon choisi l'expérience à un manteau chaud ou du bois pour chauffer sa maison (on est en hiver et sa famille est pauvre), on remarque, par exemple, que les blogueurs parleront 10 000 fois plus d'une expérience inédite (quelque chose qui ne peuvent s'acheter) que d'un produit xy.

Les blogueurs n'étant (de loin) pas juges de paix, plusieurs études prouvent également que les consommateurs sont plus heureux suite à une expérience (concert, vacances…) que suite à l'achat d'un bien plus tangible de la même valeur. Posez vous la question, vous verrez !

Bien qu'il existe encore des gens qui vont favoriser l'accumulation (selon les sociologues ces personnes sont souvent moins sures d'elles), l'ère du matérialisme est en train de passer malgré tout.

  • 11 Commentaires

Comment obtenir le même effet viral que Volkswagen ?

Aujourd'hui, c'est un invité qui écrit sur mon blog ou plutôt une invitée, Michelle.

Michelle a fait une analyse du lancement DES spots viraux de la semaine dernière, à savoir, Volkswagen !

C'est un cas intéressant car en 1 journée le spot principal a totalisé plus de 1,5 millions de vues et 12 millions au bout de 4 jours. Ces résultats sont toujours impressionnants et, par conséquent, sont intéressants à analyser.

Je laisse la parole à Michelle :

Avec la force (aha ;) ) du digital ( une étude Forrester démontre que les américains passent désormais autant de temps devant leur télévision que sur Internet - Décembre 2010), cette année il y a de plus en plus de marques qui investissent dans les médias sociaux avant, même le jour du Superbowl, afin de garantir un maximum d'audience à leur pub.

Alors, qu'obtient on si on prend un gamin (trop mignon), le Superbowl (phénomène publicitaire US) & Star Wars (tendance régressive forte), associé à un lancement de voiture au travers de 2 pubs simultanées ?


Ambiance musicale du dimanche : Do the Hustle

Rien d'exceptionnel en ce qui me concerne cette semaine, la vie suit son cours.

En même temps, il faut aussi savoir apprécier ces moments sans activité particulière.

Je devrais simplement passer plus de coups de fils à mes amis….

J'ai adoré pendant des années et des années regarder les clips sur MTV.

En fait, jusqu'à ce que je parte au Luxembourg, c'était mes programmes favoris à la TV.

J'aimais bien voir l'évolution des tendances à travers eux et puis j'aime la musique mais ca, vous l'avez sans doute compris.

Mais depuis un moment j'avais complètement coupé et là ca me fait super bizarre de me reconnecter. Je ne suis pas certain d'aimer ce que je vois…disons que c'est assez inégal… 

Alors, soit je suis devenu vieux, soit la musique mainstream s'est un peu dégradé…

On m'a proposé de mettre Camillia Jordana mais j'avoue que ce n'est pas trop mon truc bien que ses clips soient toujours particulièrement réussi.

N'ayant pas fait de découvertes particulières cette semaine, je vais partir sur un classique, forcément.

Ca sera do thé hustle parce que j'adore cette chanson, parce qu'elle est pleine de bonne humeur, qu'elle me met la patate….

Bon dimanche et bonne écoute

 

  • 12 Commentaires

L'industrie Pharmaceutique doit-elle s'intéresser aux médias sociaux ?

 
Mon actualité business liée à différents articles que j'ai pu lire ces derniers temps me donne envie d'écrire un article sur l'industrie pharma.
En effet, cette dernière connaît un cadre juridique très strict qui, à priori, ne l'invite pas trop à aller se frotter aux médias sociaux, espaces peu délimité juridiquement.
Par ailleurs, on pourrait imaginer que les gens n'ont pas vraiment envie d'étaler sur Internet leurs problèmes de santé, bien souvent peu drôles et toujours personnels (par essence).
Pourtant la santé est selon Synthesio le sujet le plus discuté en UGC (User Generated Content) sur Internet (oui oui même avant le Sexe, le sport ou les jeux) avec 20% des mentions, ce qui implique que les laboratoires ne peuvent l'ignorer mais plus que cela, ils doivent y aller en comprenant encore mieux que les autres, toutes les règles qui  y règnent.

Je crois que la 1ère chose à faire pour des marques "sensibles" comme dans ce secteur, reste d'écouter ce qui se dit afin de déterminer des problèmes à court terme (et potentiellement éviter des crises) mais surtout d'intégrer des insight sur le plus long terme.
En effet, il se trouve que les internautes recherchent et partagent de l'informations tout simplement parce qu'ils ont besoin d'une forme d'automédication voire de s'assurer de la qualité de son médecin (évaluation par les patients).
A l'instar de Doctissimo, de nombreuses communautés se sont créés, de plus en plus verticales (très spécialisées) avec à leur origine des actions d'internautes et quelquefois des laboratoires pharmaceutiques.
Synthesio dans son livre blanc explique qu'un nouvel équilibre s'est créé entre les patients, les médecin et le web afin de définir quelle est la meilleure solution.
Alors évidemment les entreprises du secteur ne peuvent faire de la promotion directement pour leurs produits mais il existe bien d'autres manières de sensibiliser les consommateurs et de leur rendre service.

Tout cela peut vous sembler flou et vous vous dîtes peut être que finalement c'est trop compliqué mais sachez que les laboratoires sont vraiment actifs et il existe même des awards pour les meilleures actions en social média dans le secteur.
Les laboratoires les plus récompensés en 2010 sont d'ailleurs les suivants : Johnson & Johnson (6), Sanofi-Aventis (4), Novo Nordisk  (3), Pfizer (3) et Roche (2).
Pour tous les résultats c'est par ici !

Par ailleurs, la curation arrive en force de ce secteur particulièrement discuté avec par exemple Webicina.

Au final pour reprendre les 5 conseils de ce blog sur ce que les laboratoires doivent faire :

1. Expliquer en interne l'importance et l'implication des médias sociaux.
2. Rester particulièrement proche de l'équipe juridique pour ne jamais déraper sans être trop alarmiste non plus
3. Ne jamais dire les choses qui ne sont pas marquées
4. Mettre en place des guidelines internes très fortes afin de nourrir la stratégie et les objectifs définis sur les médias sociaux.
5. Raconter de vraies histoires (appuyez vous sur l'interne, sur de vraies gens et raconter leurs histoires ou permettez leur de se délivrer.

La communication pour les laboratoires pharmaceutiques est complexe, mais là ou il y a défi, il y a également "opportunités" non ?

  • 22 Commentaires

Twitter atteindra-t-il un jour une taille critique en France ?

Cela fait maintenant 3 ans et demi que Twitter est arrivé en France et si beaucoup de marketers connaissent Twitter de nom (et souvent réduisent les médias sociaux à Facebook + Twitter) sans vraiment savoir comment cet outil fonctionne.
Toutefois, s'ils ont bien retenu une chose, c'est qu'en France (et comparé à Facebook) Twitter reste petit en nombre d'utilisateurs ("et puis ils sont majoritairement inactifs" rajouteront les plus connaisseurs).
Je ne vais pas vous mentir, ils disent vrai !
A la nuance près que nous n'avons aucun moyen de savoir précisément le nombre d'utilisateurs en France pour la simple et bonne raison qu'il n'est pas obligatoire de se localiser sur Twitter mais cela est un autre débat.
Effectivement, Twitter en France n'a pas autant d'utilisateurs qu'aux US ou au UK par exemple mais pour moi, la taille critique est, malgré tout, atteinte.

Qu'est ce que je veux dire par là ?
Je crois qu'il n'est pas question de retard ou d'avance mais simplement d'une adoption différente du service.
Si aux US, Twitter est l'outil privilégié pour rester en contact avec les "stars" (et ça intéresse beaucoup de monde), en France, cet outil a plutôt été adopté par les journalistes, les étudiants, quelques chercheurs et des leaders d'opinions divers.

Qu'est-ce que cela implique pour les entreprises ?
Peu de temps après le lancement de Twitter, j'avais commis une présentation sur les usages pour les entreprises de Twitter.
L'objectif était de présenter le service mais aussi de définir comment les entreprises pouvaient s'en servir évidemment.
Le fait que le nombre de personnes soit limité (on parle quand même de plusieurs centaines de milliers d'actifs) ne veut surtout pas dire qu'il faut s'en désintéresser ou le relayer à un second plan.
Encore une fois, l'idée n'est pas de créer une stratégie de moyen donc votre usage dépendra tout simplement de ce que vous voulez accomplir mais également de l'usage de vos interlocuteurs.
Simplement que ce soit pour "écouter", "faire du service client", "faire des RP" ou que sais-je, sachez qu'en face, en France, vous avez des personnes qui ont bien souvent des caisses de résonance ailleurs.
Dès lors, il ne s'agit pas de regarder le nombre de followers (même pas le ratio following/follower) ni à l'inverse de considérer les gens sur twitter comme des êtres supérieurs ou "plus importants" (surtout pas) mais de construire votre stratégie en fonction de ce principe relativement simple.
Et si demain on vous demande quand Twitter aura atteint sa taille critique, à défaut d'avoir une réponse, vous avez mon avis.