• 2 Commentaires

Médias sociaux : les français à la traine…

 Dans la mesure ou la majorité des chiffres sur les usages des médias sociaux nous arrivent des US et que généralement les chiffres sont compilés au niveaux international, on me demande souvent comment la France se situe en terme d'usage sur ces derniers.

En dehors du fait que pour moi, le web est devenu social et que par conséquent la question ne peut pas exactement se poser comme ca, il apparaît malgré tout que pour l'usage de services spécifiques, les français ont totalement perdu la vitesse qu'ils avaient pris initialement.

Ainsi cette étude qui nous propose une vue globale des usages des médias sociaux dans le monde montre bien que la France n'est pas parmi les pays les plus utilisateurs.

Pour moi cela veut dire plusieurs choses :

1. Il est idiot de parler des usages des médias sociaux de manière globale car les usages différent vraiment d'un pays à l'autre et le rôle donné à chaque "outil" aussi.

2. Il faut relativiser sans être pris de panique frénétique mais sans ignorer malgré tout que Facebook touche plus de la moitié des internautes français.

3. Il faut suivre comment les usages évoluent car cela va très très vite.

 

Je vous laisse avec cette étude assez enrichissante :

 

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. Samuel A. wrote…

    Quelques points importants :

    – Si personne ne décide de se mettre aux foursquare, twitter et autres en France, que ce soit par non-mesurabilité du ROI ou peur du risque ou hypothétique non-compétence, on s’ouvre la porte à un magnifique monopole facebookien comme tu le soulignes du coté des utilisateurs comme des annonceurs. Or, chez Facebook, si une chose est sûre, ce que l’on est propriétaire… de rien. Solution viable ? J’en doute fort.

    – Si l’eco-système français (blog, website, compte français sur les médias sociaux) est si peu intéressant aujourd’hui pour certains sujets, il ne faut pas chercher plus loin que la pauvreté éditoriale avec laquelle on doit faire jour après jour ici. Tu avais relayé un article sur le sujet l’année dernière, mais quand on voit des sites comme mashable ou techchrunch en amérique et leur pendant français, ça en dit long. L’un des espoirs français aujourd’hui reste ReadWriteWeb edition française qui est vraiment une excellente source d’information mais à part ça, qui va poser les questions pertinentes et faire avancer le débat en apportant des débuts de réponse en France ? Je n’en vois malheureusement pas beaucoup. Je dois t’avouer que ton blog est l’un des seuls qui me donnent envi de participer parce que les questions posées ici vont bien plus loin que le simple « dois-je utiliser twitter ou facebook pour ma stratégie de communication » (sommairement).

    – Effectivement, les stats, utilisations, contenus français ne sont pas les mêmes que celle du reste du monde, pas même que nos voisins allemands ou anglais. Cependant, je mettrais ma main à couper que des organismes ont déjà bossé sur ce genre d’informations mais font simplement de la rétention d’informations, soit pour vendre la chose aux plus offrants, soit parce que ça peut représenter un avantage concurrentiel pour une agence. C’est peut être le cas, mais entre pouvoir profiter égoïstement de telles informations et profiter d’une croissance sur internet plus importante et donc une croissance des parts de marché, je ne vois pas trop pourquoi on tergiverserait. M’enfin, je peux toujours me faire des idées après tout. Toujours est il que… Quid d’un observatoire national des media-sociaux où l’on pourrait retrouver l’ensemble de ces informations de façon libre afin que le marché entier puisse bénéficier de matière non seulement à agir mais également à réfléchir sur les next-steps ? Parce que si il existe, je n’en ai pour ma part jamais entendu parler.

  2. greg wrote…

    Salut Samuel,

    Merci beaucoup pour le compliment, c’est vraiment gentil.
    Je crois qu’effectivement en France personne n’investit dans les médias sociaux autre que Facebook et les blogs mais au final, je ne suis pas sur que l’investissement augmenterait la participation des français.
    Au final, il me semble que l’utilisation est relativement faible par rapport aux autres pays mais pas faible en tant que tel.
    Chaque support/outil/média social à son positionnement.
    Pour moi, Twitter est arrivé à maturité en France, même si le chiffre peut sembler faible à certain.