• 1 Commentaire

Les 100 choses à suivre en 2011 selon JWT

Avec la fin d'année arrive la valse des tendances pour l'année et j'aurais sans doute l'occasion d'en faire un best-of bientôt mais je voulais tout de même vous soumettre cette présentation de l'agence JWT qui a fait un vrai travail de planning strat et permet de s'aérer la tête un peu car ils sortent clairement du web.
C'est idiot mais moi qui baigne dedans toute la journée, ca me fait du bien !
Les tendances qu'ils annoncent en digital ne sont pas dénuées de sens, loin de là, en particulier l'envie de plus en plus forte de ne plus être connectée que je sens poindre ici et là également.
Egalement le développement des applications hors mobile dont on entend parler du coté d'Apple et qui vont complètement dans le sens de l'article qui a tellement fait parlé de lui : "the web is dead…" de Wired.
Etonnant toutefois qu'ils parlaient de Wikileaks en 2009 mais qu'ils n'y fassent pas référence cette année car à mon sens tout va vraiment débuter en 2011 pour les agences qui vont devoir gérer un revirement complet de la manière de communiquer, en particulier pour les grands groupes qui vont tous connaître des revers plus ou moins violents. Mes discussions avec Fabrice m'ont fait réaliser à quels points la majorité des agences (et souvent les annonceurs) ne réalisaient pas la révolution en marche et les implications que cela allaient avoir sur leur métier...
Je vous laisse découvrir tout cela tranquillement puisque la semaine est un peu près calme pour tout le monde.

 


Ambiance musicale du dimanche : Marvin Gaye & Tammi Terrel

Et voilà, le moment tant attendu, noel, est déjà passé.
Sans en faire tout un flan, j'aime cette période pendant laquelle la famille se réunie.
Mêmes s'il manque quelques personnes pour que cela soit idéal, c'est toujours un moment de pause dans une vie toujours de plus en plus rapide.
Une période pendant laquelle une trêve s'impose (référence à l'épisode de la guerre de 14) et fait fuir les conflits.
En fait, c'est surtout dommage de ne pas réitérer ces soirées plus régulièrement plutôt que d'attendre que la société les impose à nous.
Je ne vais pas rentrer dans le larmoyant et le facile mais c'est tout simplement que la famille est importante pour moi et elle l'est d'autant plus au fil des années que j'accumule.
Vous aurez compris que je n'attendrais pas noel prochain pour me rapprocher de ma famille, leur faire des cadeaux…et noel n'est qu'une occasion de plus (ni plus ni moins - en tous cas lorsque l'on n'est pas croyant).

Coté musique, je n'ai pas envie d'une musique de noel (elles sont mauvaises de toutes manières non ?)  mais je reste malgré tout sur une musique douce parce qu'on serait bien idiot de se dépêcher à cette période non ?
Alors relaxez vous et prenez votre temps - profitez de votre famille.

14 millions de vues pour cette vidéo - whaouh

Bonne écoute et bon dimanche

  • 1 Commentaire

Les vidéos qu'il ne fallait pas rater cette semaine

La carte de voeux de ma cops Barbara
On commence par une carte de voeux de Barbara dont le travail est encore plus remarquable qu'elle est redac avant d'être créa.


Il était une fois les technologies du passé


Accident de voiture en vue subjective
De quoi vous calmer…

Time Warp Project from uiralamour on Vimeo.



Projection Mapping pour Vodafone et Samsung
Il faut être honnête j'en ai vu beaucoup mais là, c'est vraiment impressionnant en particulier au début


Dur dur le job de chien d'aveugles - une vidéo drôle et attendrissante
La vidéo date de novembre mais peu de gens l'ont vu alors je la partage avec vous


Gillette + JCVD : Une révolution publicitaire ?


JCVD pète les plombs
envoyé par GilletteFrance. - Regardez des web séries et des films.

Décidément cette semaine, c'est la semaine des interviews !
Cependant, celle ci c'est faite par mail interposé, il y a donc moins d'interactivité avec le chef de produit Jonathan Brinbaum.
J'avoue que le positionnement de la publicité pour le dernier rasoir de Gillette m'a vraiment étonné.
Depuis des années nous sommes habitués à des publicités où Gillette appui systématiquement sur le même ressort : la technologie. On est passé de 2 à 3 à 4 lames avec des pubs toujours plus incroyables à en devenir quasi risible.
Personnellement, je n'ai jamais vraiment accroché avec ce type de publicités mais il faut croire que ca fonctionne puisqu'ils utilisent la même recette depuis des années.
Cela dit, ils changent complètement de registre cette année avec Jean Claude Van Damme associé à de l'humour et j'étais donc curieux de comprendre les raisons d'un tel choix et de savoir comment une marque comme Gillette intégrait le digital dans sa stratégie.


A mon sens les marques de rasoirs ont toujours communiqué de la même manière en appuyant sur la technologie à l'extrême. J'ai toujours supposé qu'il s'agissait, à l'instar des publicités pour la lessive, d'un exercice imposé, hors ici vous sortez de votre cadre, comment avez-vous pris cette décision ?
Nous ne communiquons pas à l’extrême mais bien sur la technologie car le rasage  est technologique. Chez Gillette, nous parlons de « science du rasage ». Nous avons été les premiers à proposer aux hommes un rasoir avec des lames montées sur ressort en 1990 avec Sensor, un rasoir à 3 lames en 1998 avec Mach3, un rasoir avec 5 lames à l’avant et 1 lame de précision à l’arrière en 2007 avec Fusion et dès janvier 2011, nous proposerons Fusion ProGlide dévéloppé autour de 7 innovations majeures pour un meilleur confort de rasage, pour moins d’à-coups et de tiraillements. Raser un poil revient à couper un fil de cuivre sur un lit de confiture sans l’abimer ! Raser requiert une Recherche et Développement très importante, tous les matins 80 hommes viennent tester nos rasoirs dans notre centre de R&D à Reading près de Londres. En réalité, nous communiquons sur notre travail, cela s’impose  de soi-même.
Pour le lancement du Gillette Fusion ProGlide, nous ne sortons pas du « cadre » mais nous la faisons évoluer. La communication de ce nouveau rasoir (testé sur 30 000 hommes) est tournée autour de 7 innovations cependant nous sommes à un point d’inflexion, nous souhaitons nous rapprocher du consommateur et le faire participer. Nous évoluons d’une communication autour des « Champions » vers une communication participative avec de « vrais hommes ».

Pourquoi avoir choisi JCVD comme icône de ce revirement ?
Nous avons choisi JCVD afin d’amener un second degré dans cette évolution de la communication de Gillette. La personnalité de JCVD incarnait à la fois le côté « très star » et le côté second degré. La communication avec JCVD nous permet de faire la jonction entre la communication « Champions » et « Real Men ».

Réalisez-vous qu'il s'agit d'une petite révolution dans la publicité pour les rasoirs ?
Sans parler de révolution, il s’agit d’une évolution positive. En tant que leader du marché, Gillette prend à cœur ce rôle d’innovation à la fois sur les produits et sur la communication. Le « testimonial » est l’avenir de la communication pour les hommes comme c’est déjà le cas pour les femmes. Pour le lancement de Fusion ProGlide, nous souhaitions une communication tournée autour de la dérision avec JCVD et une approche participative avec les témoignages d’hommes, couplée à une utilisation du digital et des réseaux sociaux pour mettre Gillette à la pointe de la communication !

Quel poids du digital dans le plan de communication ?
Nous ne pouvons pas communiquer nos chiffres. Néanmoins, la part du digital dans le plan de lancement du Fusion Proglide est très significative et certainement bien supérieure à tout ce qui s’est passé à date dans l’univers de la beauté homme.

Comment le digital est-il intégré dans la campagne ?
Le digital s’intègre dans une stratégie de communication à 360° et fait partie intégrante du plan. Dès novembre, en phase de pré-lancement, la communication avec JCVD était primordiale pour créer la nouveauté et faire le lien avec la publicité TV diffusée à partir de janvier. Le digital joue aussi une place importante pour le côté participatif à travers la page Facebook Gillette France et la possibilité de devenir la prochaine égérie d’une campagne digitale.

De manière plus large comment Gillette gère sa présence digitale aujourd'hui ? Quelles sont les évolutions prévues ?
Depuis quelques années, nous avons entamé la présence de Gillette dans le digital avec son site internet et des campagnes de IMedia. Ces 2 outils sont très utiles mais ne sont plus innovants. Avec Fusion ProGlide, nous évoluons vers une stratégie innovante participative. Cela se traduit par le choix de JCVD, l’évènement blogueurs, le lancement de la page Facebook Gillette France. Nous avons pour objectif d’être une marque active du monde digital. Nous entamons cette nouvelle stratégie et ce n’est qu’un début. Nous allons continuer à faire croitre la part du digital dans nos investissements.

 

 Je regrette que mon interlocuteur ait fait un peu de langue de bois car je pense qu'il y a beaucoup à dire sur ce revirement.

 

  • 27 Commentaires

Les 10 raisons pour lesquelles il faut arrêter de faire des listes des "10 raisons…"

1. Parce que généralement, on en rajoute pour arriver pile poil à 10 mais il y en a qui sont vraiment tirées par les cheveux
2. Parce que c'est pas très crédible/exact et sans doute un peu trop facile
3. Parce que même si ça marche bien sur Twitter (beaucoup de RT), ça apporte moyen de la valeur ajoutée
4. Parce qu'il faut défendre la langue française et écrire des phrases
5. Parce qu'essayer de faire rentrer les choses dans des listes, ça fonctionne jamais très bien
6. Parce qu'analyser (un tant soit peu) c'est tellement plus sympa (à écrire et à lire)
7. Parce que c'est trop facile de faire entrer les choses dans de belles cases mais qu'en général ce n'est pas aussi simple
8. Parce qu'il y en a légion et qu'il faut sortir du cadre (ok c'était facile…)
9. Parce que la vie ce n'est pas valider le remplissage de cases (encore une fois en particulier en com)
10. Parce que 10 c'est bien mais 11 c'est encore mieux (je vous l'ai dit la dernière est tirée par les cheveux généralement)

Plus sérieusement, cette note m'ait venu à l'apéritweet d'hier lors de ma 1ère discussion en arrivant ou on discutait des notes avec les "10 techniques/raisons/erreurs…) qui peuvent parfois être intéressantes mais qui généralement finissent par énnoncer des stupidités et finalement à énerver (la preuve : notre discussion).
Personnellement, j'avoue que depuis 5 ans que je blogue, je n'ai jamais été très fan de ce genre de notes (même si ça m'est déjà arriver d'en faire quelques unes, j'avoue).
Je reconnais volontiers que c'est le genre de notes qui permettent de maximiser les RT sur Twitter mais sérieux, y'a vraiment mieux à faire et à donner.
Remarque que je pourrais enchaîner avec "les 10 techniques pour arrêter de faire des listes des "10 techniques…"
Mince, je vais finir par y prendre goût moi ! Non décidément je ne suis pas doué pour les listes...

Que personne ne se sente visé par cette note, je ne pensais à personne en particulier en l'écrivant en tous cas.

  • 6 Commentaires

Interview – les voitures electriques représenteront 10% du marché mondial en 2020

Intéressant de voir une entreprise telle que Renault aussi présente à LeWeb !
On pourrait même y voir un signe, après tout Renault reste l'un des plus important (si ce n'est le plus important) annonceur en France.
Internet serait-il en train d'être sérieusement intégré dans la tête de nos dirigeants ???
En tous cas, ils avaient bien compris qu'ils devaient venir à cette conférence avec des produits innovants et en montrant leurs avancées dans les véhicules électriques je pense qu'ils ont visés juste.
Je me suis donc intéressé au plus gros sponsor et j'ai décidé de faire une petite interview du responsable du programme des voitures électriques, Matthieu Tennenbaum car je trouve cela intéressant d'un point de vue d'évolution du marché et donc sociologique.
Très clairement on entend beaucoup parler des voitures électriques sans jamais en voir fonctionner dans la vraie vie.
Au final, selon mon interlocuteur, on s'attend à ce qu'au niveau mondial, en 2020, les voitures électriques représentent 10% du marché….autant dire que l'évolution des parts de marché vont être lentes et ce n'est pas demain que nous verrons que toutes les voitures thermiques à la casse.
Il y a 3 grands avantages de la voiture électrique :
- La place sur la route (et par conséquent, moins de bouchon)
- La pollution (l'électrique ne pollue pas - en tous cas pas directement, la création de l'énergie reste une autre question)
- Le plaisir de conduite - chose que j'ai pu toucher quand j'étais manutentionnaire dans les entrepôts de la Poste.
A noter cependant que si le plein ne coute pas trop cher, il prend 3h...


En terme de communication, le lancement de Tweezy qui arrive donc comme le 1er véhicule grand public électrique l'année prochaine, le plan sera un peu différent et laissera une place au Web importante car ils sont bien conscients que les clients pour ce genre de véhicules se trouvent sur des segments que Renault ne pourra pas toucher avec un plan dit "classique". Cela dit la TV aura de toute évidence, malgré tout, une place prépondérante.

En tous cas, je reste curieux de voir comment ce type de véhicules va s'installer dans nos villes, je pense que l'année prochaine, les gens vont beaucoup se retourner sur leur passage sur les routes.


Quel avenir du marché de la tablette en France ?

IMG_8444
En cette fin d'année, je peux dire que j'ai testé pas mal d'écrans que j'ai à la maison :
- Iphone
- Blackberry torch
- Samsung Galaxy tab
- Ipad
- Macbook air 11 pouces
- Mac book 13 pouces
- Imac 20 pouces

Bref, c'est un concours de circonstances mais j'ai l'occasion de tester dans la vraie vie l'ensemble de ces outils, parfois parce que je les ai acheté, parfois parce qu'on me les as prêter (merci Orange Business pour la tablette de Samsung et le Blackberry Torch).
Personnellement, j'ai toujours pensé qu'un téléphone était idéal pour téléphoner mais que pour aller sur Internet ce n'était pas génial et puis je n'aime pas trop l'idée d'avoir un seul outil pour l'ensemble, car souvent qui fait tout, fait tout mal…
Bref, autant j'étais réfractaire aux tablettes quand l'Ipad est sorti (je le considérais alors comme un pur produit marketing : un outil qui créé un nouveau besoin), autant à l'usage j'ai tendance à revenir mon premier avis (il n'y a que les idiots…).
Et puis, j'ai trouvé cette étude de Déloitte sur les tablettes qui vient tout juste de sortir.
L'analyse est fine et particulièrement bien documentée mais je ne suis pas d'accord avec leur conclusion…


Ils prédisent que finalement les tablettes ne sont qu'un feu de paille et que leur croissance ne sera pas si importante que ça finalement.
A mon sens, les tablettes sont une double solutions :
- Dans le format 9 pouces, c'est le principal usage qu'auront les gens d'un ordinateur - ni plus ni moins. Une tablette qui reste à la maison qui permet d'aller sur les principaux sites dont on a besoin. Un outil sécurisé (sans virus), simple et qui répond à la majorité des besoins. Toutefois aujourd'hui,elles ont encore besoin d'être connectées à un PC mais je pense que cela va évoluer...
- Dans le format 7 pouces (je crois moins au format 5 pouces) pour les gens qui sont très mobiles. Cette tablette servira d'accès internet d'appoint, de support pour présenter dans un café une présentation powerpoint…bref, un outil qui permettra d'être mobile et connecté en permanence à un moindre poids (à défaut de coût).

Typiquement, la tablette de Samsung ne quitte plus mon sac (oui j'ai un sac) car elle est particulièrement légère et utile (avec une carte 3G - je ne l'imagine pas autrement du coup).
Par contre, si vous souhaitez mon avis, cette tablette est beaucoup moins ludique (je trouve) que l'ipad avec lequel on a envie de s'amuser…Je ne sais pas si cela tient au fait que la tablette de samsung arrive avec plein de logiciels déjà installés et que de suite, cela semble compliqué ou si elle est moins fluide, ou simplement le format mais c'est ma sensation…

Dans tous les cas, et comme le rappelle l'étude de Deloitte, les opérateurs ont su se positionner très vite et en particulier Orange qui finance les 2 tablettes en échange d'un abonnement 3G.



Ambiance musicale du dimanche : Delegation

Cette semaine, j'ai eu un peu plus de temps pour moi, pas mal de réflexions aux cadeaux de noel mais sans trop de succès d'ailleurs.
Le temps aussi de m'occuper de paperasses qu'il fallait absolument que je traite, bref…
Et puis hier j'ai passé une très belle journée à concrétiser les achats de noel.
Par contre, autant j'avais des projets pour aujourd'hui, autant la neige me donne juste envie d'allumer un feu de cheminée à la maison et de rester cloitrer chez moi à boire un bon thé et à regarder des films ou lire des livres.
D'ailleurs, je pense que le programme de la journée ne devrait pas être trop eloigné de ca.

Du coup, coté musique pour accompagner cette journée, nous n'allons pas partir sur de la musique de noel (faut pas déconner non plus) mais sur une musique plutôt un bon vieux punk.


Bonne écoute et bon dimanche




Les vidéos qu'il ne fallait pas rater cette semaine

Et cette semaine on peut dire qu'on a du lourd (les semaines se suivent et ne se ressemblent pas) et j'ai du faire des choix pas simple parfois mais vraiment en fonction de mes goûts à moi (d'ou l'absence par exemple de mario & GTA).

En particulier on a beaucoup de best of de l'année mais on ne va pas tous se les mettre hein.

 

Les 10 vidéos les plus virales de l'année

Si vous avez bien suivi cette rubrique vou devez en connaître la majorité

 

Les principaux évents de l'année résumés dans 1 vidéo

 

 

Jouer avec la personnalisation de Facebook

 

 

Une excellente campagne pour le port du préservatif

 

 

La meilleure présentation Powerpoint ? (sous google doc)

 

Une fanfare originale

 

Rihanna revue et corrigée : vidéo réalisée entièrement à la voix

 

Un traducteur automatique en réalité augmentée

  • 2 Commentaires

La réalité des usages digitaux des français

N'étant pas un ayatollah du digital, j'essaie toujours de me référer à des chiffres très concrêts quant aux usages en n'oubliant jamais que "non tout le monde n'est pas sur Internet".

Toutefois, depuis des années on parle de la fracture numérique mais à l'origine on parlait principalement de la couverture du réseau et donc la fracture était largement subie.
Désormais comme le montre cette étude de TNS Sofres, la couverture qu'elle soit filaire ou mobile n'est plus vraiment un problème et un travail important a été effectué sur les zones blanches.
La question porte donc moins sur l'accessibilité que sur le matériel et les usages.
Aujourd'hui, ce sont 67% des français qui ont une connexion à la maison et 85% qui sont déjà allé sur Internet (pénétration à 99% sur les 15-34 et 94% sur les 35-49).
Malgré tout ce que l'on peut dire sur les Iphone et autre Ipad (on a parfois l'impression que c'est un produit grand public), on reste sur un taux de 20% de pénétration marché (pas grand chose comparé aux 50% de Chinois qui se connectent à Internet par téléphone interposé) évidemment légèrement plus élevé sur les CSP + (27%) et chez les jeunes (42% des 15/24).
Quand on en arrive au multi écran, il y a un clivage net qui se créé au final et TNS dans son étude distingue 4 typologies de gens :
- Les réfractaire conscients (31%)
- Les inquiet récalcitrants (24%)
- Les Natural Users (21%)
- Les usagers divertis (24%)

Toutefois, on comprends bien que le multi écran est en train de se développer creusant une segmentation en terme d'age mais surtout en terme de CSP car les usages sont vraiment différents.
Concernant cette problématique, il est important de noter que l'avenir des contenus ne se fera pas par le support mais bien sur sa capacité à passer d'un écran à l'autre sans que l'utilisateur ait à faire la moindre manipulation.
Pour reprendre l'exemple de cet article, si on utilise autant ses mails depuis son téléphone c'est parce que c'est totalement connectés sur tous les écrans et si vous supprimer un email depuis votre téléphone, il le sera aussi pour votre PC.
Demain, vous regarderez une série sur votre TV, devrez partir au boulot mais continuerez (exactement là ou vous avez mis pause) sur votre téléphone, puis sur votre Ipad ou ordinateur de bureau et tout cela de la manière la plus fluide sans vous poser de questions.