• 8 Commentaires

Statisticien créatif : un métier d'avenir

Statisticien creatif
Afin de faire suite à la note que j'ai fait il y a 2 semaine sur le Social Strategist chez l'annonceur, voici  encore un métier de demain.
2 mots qui peuvent sembler antinomiques mais nous allons voir qu'ils sont au contraire très complémentaire.
Autant être clair, cette expression n'est pas de moi mais de la personne qui m'a fait ouvrir ce blog, manu, et je trouve, comme souvent, sa vision très juste.
Le digital est en train de réinventer la manière dont nous faisons de la communication mais également nos métiers et voir 2 mots qui semblent ridiculement assemblés peut s'avérer terriblement efficace.

Le digital est un métier compliqué (voire complexe) qui demande beaucoup de connaissances différentes, je le vois d'ores et déjà dans mon agence, Nurun, dans laquelle il existe de nombreuses directions différentes : contenus, création, concept, planning stratégique, analytics, media (buying media, SEO, SEF) et social media, achitecture de l'information, informatique, développement, intégration..

Toutefois, une agence efficace doit savoir mêler les connaissances pour ses clients.
C'est d'ailleurs, ce que font généralement mal les agences de pubs dans lesquelles les "créa" sont tout puissants et ne laissent pas vraiment de place au reste. Toutefois, il faut être honnête, chaque agence à un prisme particulier et personne ne mêle de manière intelligente tout ce petit monde pour le moment.
Malgré tout, des mixités commencent d'ores et déjà à voir le jour :
- planning, créatif, social media
- contenu, social media, SEO, architecture de l'information
-...
Ce qui est clair c'est que faire travailler des créatifs avec des statisticiens, c'est, à priori, le dernier truc auquel on pense. Sans doute est-ce pour des questions de préjugés (créatif = cool, statisticien = pas cool).
Toutefois, il est évident que les annonceurs ont de plus en plus besoin de chiffres, d'expliquer la démarche et même si l'on dit qu'il faut prendre des risques, qu'il faut essayer, beaucoup d'entres eux n'ont pas trop envie d'en prendre…
Il semble évident que ces 2 métiers sont complémentaires ne vont pas tarder à se croiser car ils permettront  :
1. De travailler de manière intelligente, et de manière complémentaire au planning, les créations (terminologie, axe créatif)
2. De déterminer les canaux les plus efficaces
3. D'optimiser la campagne en temps réel

Dans un premier temps, il serait donc intelligent de faire discuter ces personnes qui généralement s'ignorent totalement et demain sans doute de créer des postes qui peuvent sembler hybrides aujourd'hui.

Dans la même veine, on parle de plus en plus de "data journalism", particulièrement en ce moment avec Wikileak d'ailleurs.

  • 19 Commentaires

Une marque possède t-elle un ADN?

Adn_anim
La semaine dernière lors d'une table ronde à l'EFAP, Cédric a utilisé l'expression que nous utilisons tous : "ADN de marque".
Et puis un des participants l'a repris pour lui faire remarquer que donner un ADN à une marque signifiait que cette dernière ne pouvait pas changer (puisque c'est le propre de l'ADN) alors que tout le discours est de dire qu'une marque doit être vivante, évoluer….
Dans tous les cas, il s'agit d'un abus de langage évidemment, mais j'ai trouvé la remarque intéressante malgré tout et je souhaitais donc en discuter ici avec vous.
Afin de débuter, je crois qu'il faut savoir de quoi l'on parle et donc une petite définition (merci Wikipedia) sera un bon endroit pour débuter :

L'ADN est une macromolécule, polymère de nucleotides dont la structure et les propriétés chimiques lui permettent de remplir les fonctions suivantes :
    1.    Sa fonction principale est de stocker l'information génétique, information qui détermine le développement et le fonctionnement d'un organisme. Cette information est contenue dans l'enchaînement non-aléatoire de nucléotides.
    2.    Une autre fonction essentielle de l'ADN est la transmission de cette information de génération en génération. Cela permet l'hérédité.
    3.    L'information portée par l'ADN peut se modifier au cours du temps. Cela aboutit à une diversité des individus et à une évolution possible des espèces. Cela est dû à des mutations dues principalement à des erreurs lors de la réplication des séquences de l'ADN (ajout, délétion ou substitution de nucléotides), ou bien à des recombinaisons génétiques.
L'ADN est donc le support de l'information génétique mais aussi le support de ses variations. En subissant les effets de la sélection naturelle, l'ADN permet l'évolution biologique des espèces.

A la lecture de cette définition, on comprend pourquoi l'expression est utilisée pour exprimer les valeurs fondatrices d'une marque, cependant, il est également vrai et noté que les évolutions sont dues à des "erreurs" tandis que le propre d'une marque est de muter relativement rapidement.
Il est donc important de ne pas utiliser cette expression à torT et à travers comme on aurait tous tendance à le faire, mais malgré tout, si l'objectif est d'expliciter les choses qui ne changeront pas (ou difficilement) dans une marque, alors celle ci correspond relativement à une réalité.


Ambiance musicale du dimanche : un bon vieux ragga

Cette semaine, j'ai fait une formation de 2 jours (Strategies Digital Academy), cela faisait longtemps que je n'avais pas fait une formation aussi longue mais c'est quelque chose que j'aime beaucoup faire au final : partager, discuter…
Evidemment, j'apprécie également trouver des idées, des concepts  pour des clients mais quelque part, la formation est comme le prolongement de mon blog.
Et puis j'ai eu de la chance le groupe était top ! Merci à eux donc.
Cette semaine, je suis également allé découvrir la nouvelle collection d'adidas, plutôt chouette, en particulier pour les filles pour lesquelles il y a des modèles très mode. L'occasion également d'entendre DJ Cut Killer toujours aussi efficace et de participer à un concert privé de Beat Assaillant - vraiment terrible sur scène.
Cette semaine, c'était également la der des der de CB News qui a été fêté dignement en grande partie grâce à la Barkette qui a, comme toujours, assurée !
Enfin, hier, j'ai eu l'occasion d'aller découvrir le nouveau rasoir de Gillette, soirée au cours de laquelle, j'ai pu faire une interview de Jean Claude Vandamme. Moment assez unique en son genre. L'homme fait comme s'il assumait qui il était enfin mais finalement il maîtrise beaucoup sa communication (pas le droit aux  photos, vidéos, prise de son…) - dommage, j'avais tout pris avec moi. En tous cas, il sera la prochaine "égérie" de la pub Gillette et je pense que ca devrait être vraiment pas mal. On verra ca en janvier.

Coté musique, cette semaine je suis retourné dans mes classiques de ragga, vraiment les vieux morceaux de Chich 3 (les connaisseurs apprécieront) et je ne vais pas mettre Boggling Queen parce que je l'ai déjà mis ici il y a quelques années mais un autre morceaux du même album. Une musique pleine de soleil histoire de réchauffer le fond de l'air.


Bonne écoute et bon dimanche


Les Vidéos qu'il ne fallait pas rater cette semaine :

Evidemment la vidéo annonçant la fin de CB News


Ensemble contre le viol

Spot 1+2+3 "Campagne contre le viol"
envoyé par campagne_contre_le_viol. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Légo va vraiment vous étonner en réalité augmentée


Batelco Bringing ideas to life


News + : A quoi ressemblerait un journal s'il était inventé aujourd'hui ?

News+ concept live from Bonnier from Bonnier on Vimeo.



LG Kompressor Elite

  • 3 Commentaires

La Newsletter la plus "Cool" arrive à Paris : Le Cool

Lecool
Je lisais un article ce WE sur  Slate qui relatait la mort de la nuit parisienne, les solutions que l'on pourrait trouver, la muséification de Paris, bref, rien de très réjouissant quand on a envie de sortir et s'amuser, qu'on soit jeune ou un peu moins (si je suis toujours jeune d'abord).
Mais pire que cela, même s'il y a beaucoup de "plans" dans Paris, finalement on est difficilement au courant parce que finalement on tourne toujours dans les mêmes endroits et il faut être honnête la majorité d'entre nous ne profite guère de la "culture" disponible tant mise en avant quand on parle de Paris. Ca fini toujours au troquet ou au Japonnais d'habitude parce que bon je ne sais pas où aller...
Afin d'être tenu au courant des trucs plutôt cool, on a bien sur Nova ou Télérama mais avouez que c'est un peu sectaire.
Et puis, une newsletter a été créé et a connu énormément de succès dans plusieurs villes comme Barcelone, Londres, Madrid ou encore Istanbul (et d'autres), tout simplement en relevant de manière différente les vrais bons plans, ceux que l'on ne voit pas autre part, avec des commentaires de personnes qui aiment la culture sans se prendre trop la tête (et nous la prendre aussi par la même occasion).
Cette newsletter est lancée aujourd'hui et je vous conseille largement de vous y inscrire !

  • 4 Commentaires

Ma lecture de "Ce livre va vous sauver la vie" de A.M. Homes

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait une note lecture et cela surprendra peut être les gens nouvellement arrivés ici.
Il s'avère que j'adore lire et particulièrement quand je suis en vacances, j'ai tendance à dévorer quelques bouquins.
Aux Philippines, cela a encore été le cas.
Alors effectivement ce n'est pas du marketing ni de la communication mais c'est mon blog et c'est moi.
Bref…si ca ne vous intéresse pas, n'hésitez pas à revenir demain ou vendredi pour des notes plus "classiques"
Rapide présentation de l'auteur:
"Homme d'affaires bientôt quinquagénaire et déjà coupé du monde, Richard Novak ne sort plus guère de sa luxueuse maison qui domine Los Angeles, se consacrant au double entretien compulsif de sa fortune sur Internet et de sa forme physique, confiée - côte ouest oblige - aux soins attentifs combinés d'une nutritionniste et d'un coach personnels. Deux incidents, concomitants et également insolites, viennent un jour le réveiller de l'hygiéniste amnésie qu'il s'est choisie pour existence. Le premier prend la forme d'une intense douleur physique défiant toute tentative de diagnostic. Le second a pour visage celui, inquiétant, qu'offre l'étrange dépression de terrain qui ne cesse de s'approfondir à quelques mètres de sa forteresse californienne... De ce jour, notre homme s'aperçoit avec stupéfaction qu'une ex-mère au foyer déprimée et une star d'Hollywood peuvent avoir mille choses à se dire, qu'un partenariat commercial peut naître entre le financier qu'il est, un vendeur de donuts immigré et un ancien beatnik icône de la contre-culture, que les amitiés ne connaissent de frontières ni ethniques ni sociales, enfin qu'aucun père ne peut décider d'oublier son fils - et inversement. Se risquer à vivre, réapprendre le goût des autres... Et si le salut résidait dans l'aventure très concrètement humaine ?"

C'est vraiment drôle car durant ces vacances, j'ai lu plusieurs bouquins qui avaient en commun d'approcher la philosophie de la vie.
Cela collait parfaitement avec mes vacances et il est vrai que pour évoluer dans la vie de malade à laquelle nous sommes confronter chaque jour, il faut être bien armé et savoir prendre un peu de recul de temps en temps.
Ce livre vous montre comme un quinqua redécouvre le plaisir des choses simples, le plaisir de donner et la joie de recevoir. Ce livre touche aussi à la célébrité en la désacralisant, il joue sur les différences raciales et de CSP mais en montrant bien que nous sommes des Hommes avant toute chose.
J'ai dévoré ce livre dans un bateau qui m'emmenait d'une ile à une autre et j'ai vraiment adoré ma lecture.
Je vous le conseille donc vivement.

  • 3 Commentaires

CB News s'en va….

Je ne pouvais décemment pas ignorer la mort de CB News sur ce blog.
Christian Blachas est l'une des personnes qui m'a amené au monde du marketing et de la communication et j'ai souvent eu à travailler avec les personnes de CB News que ce soit en relation avec les journalistes comme Anne Val ou pour monter des partenariats…
Même si je ne doute pas un instant de la capacité des personnes qui font CB News de rebondir, je trouve vraiment dommage de voir un monstre tel que celui ci disparaître.

je n'irais pas jusqu'à faire le parallèle, comme l'a fait Le Monde, avec la fin de la publicité classique car  le propre du métier de la pub c'est d'évoluer avec la société et même s'il est vrai que ces dernières années l'évolution s'est transformée en mutation, la rédaction de la presse pro a su prendre les bons tournants.
Bref, je souhaite de tout coeur beaucoup de courage aux personnes qui font CB News et j'espère les retrouver ici et là et les voir renaître de leurs cendres.

Enhanced by Zemanta
  • 27 Commentaires

Les communautés de marque n'existent pas (ou presque)

Plus ça va, plus j'entends des professionnels parler de communautés de marques et j'entends de la même manière des annonceurs en vouloir…
Alors évidemment il y a Apple (et quelques autres "exciting brands" comme Harley Davinson) mais je souhaiterais limiter là les rêves d'annonceurs…Les communautés de marque, à part pour quelques unes, ça n'existe pas !
Il faut se poser une première question de bon sens : qu'est ce qu'une communauté ?
Pour moi, une communauté est avant tout un corps social réuni autour d'un centre d'intérêt commun.
Cela signifie que si l'un des membres de cette communauté est mis en difficulté, les autres vont naturellement le soutenir et l'aider. Cela signifie également que si le sujet pour lequel il se passionnent est mis en danger, ils vont aller le défendre…
Cela signifie enfin qu'une communauté se moque de l'âge, de la CSP, du sexe ou d'autres critères qui pourraient avoir un intérêt dans d'autres circonstances.

Quel rôle pour les marques alors ?
Pour moi il y en a 2 principaux :
1. S'intégrer dans des communautés pertinentes
2. Créer une (ou plusieurs) communauté d'intérêt

1. S'intégrer aux communautés pertinentes :
Je pense que le rôle des marques est d'identifier les bonnes communautés et de rentrer en contact avec elles tout en respectant leurs codes.
A l'instar d'un individu, il faut montrer patte blanche, avoir une démarche humble, s'annoncer clairement…toutes ces règles sont assez répandues pour que je n'ai pas besoin de les préciser ici.
Pour identifier ces communautés, il ne faut pas se limiter au domaine proche de la marque (comme je le dis souvent aux marques de parfums, les blogueurs marketing mettent aussi du parfum alors ne vous limitez pas aux blogs beauté).
Il existe une multitude de communautés et une marque a tout intérêt à les approcher avec des contenus qui lui sont bien évidemment spécifiques car ce sont autant de personnes qui demain parleront de la marque de manière différente (SEO quand tu nous tiens) et l'enrichiront par la même occasion.

2. Créer une communauté d'intérêt
Je distingue vraiment les communautés d'intérêt créent par des marques, aux communautés de marques.
Prenons l'exemple de Footlocker dont je trouve l'initiative pertinente !

Sneakerpedia Trailer (French) from Sneakerpedia on Vimeo.

Footlocker vient de lancer Sneakerpedia, une communauté autour des amoureux de la basket.
Autant être franc, les amoureux de la basket ne vont pas chez Footlocker car ils n'y trouveront que des modèles grand public, rien de très original quoi !
Par contre, la marque a tout à gagner à créer cette communauté de personnes qui vont parler basket nuit et jour.
Cela va leur permettre :
- D'avoir des insights incroyables
- De recréer de la proximité avec cette cible hype mais utile pour la marque
- De cocréer avec eux…
Cela sera d'autant plus pertinent si demain ils essaient d'attaquer directement ce segment d'une manière ou d'une autre.
Cependant, il ne s'agit pas d'une communauté de marque et pour moi il y a une vraie différence entre les 2. Cette approche, qui consiste à s'intéresser plus au consommateur qu'à la marque, est évidemment la démarche payante en général. Toutefois, elle nécessite de prendre de la hauteur par rapport à la marque (à noter que j'aurais également pu prendre en exemple "being a girl") et de réfléchir "utilité".

Cela dit, si vous connaissez de vraies communautés de marque je suis preneur !

 

  • 1 Commentaire

Ambiance musicale du dimanche : Syd Matters

Semaine de retour à la vraie vie, après 2 semaines intensives de vacances !
Et ben je vais vous dire, ce n'est pas facile…que ce soit au niveau de la température (bien sur), que du rythme (forcément différent et je n'ai pas été épargné) que du décalage horaire (1ère fois que j'ai autant de mal à me remettre…).
En même temps, je n'ignore pas que ce qui est bon dans les vacances se sont bien sur qu'elles ont un début et une fin et j'attends avec impatience les prochaines pour lesquelles je pense que j'utiliserais mes quelques miles Air France.
J'attends donc de voir les promos de début 2011 et en fonction je déciderais en fonction de ma prochaine destination (c'est pas mal comme ca aussi).
La semaine à venir s'annonce speed aussi avec pas mal de très grosses présentations clients et puis 2 jours de formation pour Stratégies qui se cumulent avec une intervention pour une conférence à Lorient pour laquelle j'aurais l'honneur d'être interviewé par Jean Michel Billaut himself !

Coté musique, cette semaine, j'ai un peu craqué en achetant tous les albums de Syd Matters. J'avais quelques chansons de ce groupe que j'appréciais vraiment beaucoup et du coup je me suis renseigné pour découvrir qu'il s'agissait d'un groupe français, chose que je n'aurais jamais imaginé en fait… J'aurais pu charger illégalement mais bon, autant soutenir les artistes que l'on aime non ?
Les chansons, au final sont inégales mais il y a vraiment de la qualité (si on ne cherche pas un truc speed évidemment).

Allez je vous laisse finir votre dimanche soir !

  • 1 Commentaire

Les vidéos qu'il ne fallait pas rater cette semaine

Pas simple de faire cette rubrique après être parti 2 semaines en vacances surtout que je n'ai pas trouvé de vidéos très attrayantes qui soient sorties cette semaine (en dehors de celle de Footlocker qui me semble être une excellente idée). J'espère ne pas trop ressortir des vidéos que vous avez déjà vus 100 fois car je sais que certaines datent d'il y a un peu plus d'1 semaine.

Bon visionnage ! C'est bon de vous retrouver en tous les cas !

 

Sneakerpedia : quand Footlocker se lance dans les médias sociaux

Sneakerpedia Trailer (French) from Sneakerpedia on Vimeo.

Rigolez puis allez à 1min 20

Quand un artiste tire profit des stars de Youtube et si vous ne connaissiez pas ce bonhomme, il fait un tabac depuis des années sur Youtube ! Encore une fois, il y a un coté étonnant dans cette vidéo mais surtout son succès s'est construit sur la constance.




Le manga interactif par Inpes contre la cigarette 


Ray ban stop motion avec use photocopies


Explication de Google Goggles