• 9 Commentaires

Comment animer de manière efficace sa page Facebook ?

Je regarde beaucoup d'études sur Facebook, sujet hype du moment, mais elles disent généralement toutes la même chose et sont peu intéressantes.
Ce que j'aime dans celle-çi, c'est que Fullsix s'est donné un peu de mal pour étudier les 35 derniers posts de 30 marques internationales pour essayer de tirer des conclusions et des best practices.
Au final ils ont découvert que Nike avait 100 fois plus d'interactions que Ray Ban par exemple, qui, pourtant sont 2 marques internationales plutôt sexy.

Ils en retirent 7 règles :
– Une animation professionnelle (comprendre organisée, avec une ligne éditoriale…)
– Ne pas avoir peur de poster 1 fois par jour voire plusieurs fois par jour
– Assurer la régularité des posts
– Republier des contenus qui ont été efficaces en terme d'interaction

– S'assurer qu'au travers d'une méthodologie de "test and learn", on diffuse des contenus qui génèrent le plus d'interactions
– Trouver le bon équilibre entre les objectifs court terme et la mise en avant des fans (plus long terme)
– Créer des contenus exclusifs et dédiés à Facebook

Par ailleurs, même si le panel est un peu court, je trouve intéressant qu'en slide 10 ils donnent des taux d'interactions moyens car beaucoup de marques les demande afin de se jauger par rapport aux autres… (personnellement je ne suis pas certain que l'on puisse comparer mais je comprends que l'on puisse avoir envie de le faire).
Attention, je ne suis pas forcément d'accord avec toutes ces règles et je ne pense pas qu'elles soient applicables à toutes les marques car évidemment chaque problématique est différente.
Je pense que pour poster de manière aussi régulière, il faut avoir un contenu propre et toutes les marques ne peuvent pas se le permettre – ils disent ne pas avoir vu de spam mais je pense qu'ils n'ont pas eu accès aux stats et donc aux gens qui restent fans mais qui cachent le contenu de leur newsfeed…
Je pense que le fait de republier des contenus peut parfois énerver des fans si cela est fait de manière trop systématique
Je pense qu'il manque des règles assez basiques comme :
– Avoir un onglet de bienvenue par défaut pour les non fans
– Faire du Community Management réactif de manière rapide
– Mettre en place un onglet de modération pour définir les règles
-…
Même si j'ai quelques critiques/améliorations, choses qu'ils n'ont pas pu tester, je trouve l'exercice intéressant, suffisamment pour être partagé ici !
Enfin sur la même problématique, je vous invite à lire cette note : les 8 clefs de succès de la communication sur Facebook, étude issue d'un exercice similaire dont le contenu est assez complémentaire.

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. JB wrote…

    En voilà une étude intéressante qui nous change des diagrammes qui ne veulent pas dire grand chose…

    Sinon, il va falloir revoir le principe 90-9-1, et fissa 😉

  2. Nathalie Bottollier wrote…

    Comme toujours Greg, ton commentaire a une vraie valeur ajoutée! Je viens de RT la présentation de Fullsix sur Twitter et m’appretais à en parler sur mon blog, parce que je suis fan de best practices, mais tu as déjà tout dit ou presque!

    Dans le même genre, pour tous ceux qui s’intéressent au web-marketing sur Facebook et au Community Management, je conseille la présentation de l’agence parisienne Media Ventilo qui répertorie 22 cas concrets de page Facebook.

    Les actions préconisées : localiser, naviguer, vendre, commenter, enrichir, écouter, promouvoir, télécharger, enquêter, partager, habiller, tweeter, s’abonner…

    J’en avais parlé sur mon blog:
    http://nathaliebottollier.posterous.com/tutorial-socialmedia-22-idees-marketing-pour

    Je rajouterai une consigne qu’on a souvent tendance à oublier, pour ensuite s’en mordre les doigts: personnaliser le contenu en fonction de l’audience, s’adapter aux internautes….Comme une spécialiste du web 2.0 me l’a dit récemment : « sur le web social, on établit des relations individuelles, en fonction des besoin des autres et pas des siens ! ». Elle a entièrement raison!

    Le community manager peut par exemple signer de son nom, cela personnalise la relation et l’internaute met un visage sur un message: « ah, au moins, on ne parle pas à un robot, on aime vous lire, ça fait plaisir d’être en contact avec un vrai être humain qui nous écoute »…c’est la base du marketing social media, mais on l’oublie quand on veut aller trop vite!

  3. pargatruk wrote…

    Bjr Greg, merci pour ce billet fort intéressant !
    juste une petite question :
    qu’entends tu par  » Mettre en place un onglet de modération pour définir les règles » ?
    as-tu par ailleurs un ex de Fan page l’ayant fait ?
    thanks
    un lecteur fidele !
    @pargatruk

  4. ThomasF wrote…

    Si je ne m’abuse, ce taux d’interaction n’est pas à confondre avec un pourcentage de fans actifs. Le taux identifié par FullSix fait en effet la somme des interactions des 35 derniers posts sans dédoublonner celles d’un même utilisateur. Je me trompe ?

    2 effets « pervers » à ce calcul :
    – plus on publie, plus effectivement on entraîne de réactions des « hardcore likers » (ceux qui aiment tout ce qui bouge sur Facebook) ce qui peut encourage à publier n’importe quoi très régulièrement pour faire gonfler ce fameux taux ;
    – Avec ce seul taux, on mesure mal l’intérêt des utilisateurs plus nombreux et plus passifs sur Facebook qui sont peut-être effrayés de temps de publications ?

    A mon avis, le taux d’interactions est intéressant à suvire mais mérite d’être accompagné d’un taux moyen d’interaction par publication. Encore mieux, Facebook pourrait communiquer le nombre d’utilisateurs (dédoublonnéso qui ont interagi avec la page pendant une période donnée. (Aujourd’hui Facebook affiche bien une donnée « utilisateurs actifs ce mois » mais qui ne semble pas dédoublonné non plus / cas d’une FanPage que je gère qui a plus d’utilisateurs actifs ce mois que d’utilisateurs tout court !?)

  5. greg wrote…

    Hello,
    Oui il y a plusieurs pages qui définissent dans un onglet les règles qui sévissent sur la page ce qui permet de modérer de manière plus directe.
    C’est une bonne pratique

  6. greg wrote…

    Tu as tout à fait raison et d’ailleurs le nombre de 500 millions de membres est actuellement remis en question

  7. Fredcolas wrote…

    Bonsoir à tous: merci Grégory de ton opinion.
    Voici quelques éclaircissements sur l’étude en question. Elle a été faite uniquement à partir de données « publiques » (pas de « share » par exemple) et avec un focus: trouver des enseignements factuels (il y a plein de conseils pertinents basés sur l’expérience). Qui dit « enseignements factuels » dit trouver des faits et donc se limiter à ce que les chiffres disponibles nous donnent.L’étude n’a donc pas pour ambition de donner toutes les règles.
    Il est évident qu’il faut relativiser les règles en fonction de chaque marque, notamment avoir suffisamment de contenu. Néanmoins, j’ai tellement entendu « il faut publier une à 3 fois par semaine, une fois par jour max », basé sur une pseudo-expérience, qu’on a voulu vérifier ce qui se passe lorsqu’on publie beaucoup plus souvent.
    Même chose pour le reposting: la réalité est que peu de marques l’utilisent mais aussi qu’il semble que le % de fans qui voient un post unique semble faible car les gens ne sont pas branchés 24/24 sur facebook: d’où l’intérêt du reposting à des jours et des heures différentes pour maximiser la « couverture » sans exagérer sur la répétition.
    Enfin, concernant le taux d’interaction, comme toute mesure, il a des forces et des faiblesses. Cependant, la force d’un kpi est aussi d’être pertinent, relativement simple à comprendre et à calculer. C’est la cas de celui-ci.
    Voilà, à bientôt