• 25 Commentaires

Quand l'hôtellerie de luxe se met au "buzz" : gagnez une nuit dans un palace !

 Hôtel Lucien Barrière
Vous devriez voir aujourd'hui fleurir plusieurs notes sur les hôtels Barrière !
Et pour cause, ils ont décidé de créer du buzz et de le relayer via des RP blogueurs (tient on en parlait il y a 2 jours).
Ainsi, si vous achetez aujourd'hui l'Express Style, vous aurez peut être la chance de gagnez 1 an de palace en ayant la possibilité de passer chacun de vos week-end de l'année dans un palace de l'enseigne.
5 exemplaires du magazines seront gagnants sur 450 000 exemplaires soit 1 chance sur 90 000 pour un lot d'une valeur de 40 000 Euros.
C'est intéressant de voir comment le magazine et l'enseigne font une opération jointe.
Cela dit, si vous ratez le magazine, vous pourrez toujours aller sur le site dedié pour avoir encore 5 chances de remporter une carte.
Évidemment cette opération n'est intéressante que si les gens en entendent parler, se demandent ce qu'est l'enseigne Lucien Barrière [je pense qu'elle souffre d'un manque de top of mind], où se trouvent les hôtels…bref que quand on vous parle "Hôtel de luxe", vous pensiez Lucien Barrière.
Les blogs et par là même Twitter sont donc des relais intéressants à cette opération pour la vitesse de propagation mais également pour le référencement naturel que les notes qui vont être écrites implique, et ce, sur le long terme.
Là ou ca fonctionne évidemment, c'est le fait de proposer au blogueur de faire gagner une nuit à l'un de ses lecteurs qui aura la chance de choisir dans l'un de ces hôtels : Cannes, Deauville, Dinard, Enghien-les-bains, La Baule, Lille, Paris ou Marrakech.
Pour cela, à moi d'inventer un concours, alors je vous propose de raconter votre plus mauvaise expérience d'hôtel, histoire que l'on s'amuse un peu !

EDIT LES RESULTATS  : j'ai beaucoup aimé toutes vos histoires ! Vraiment ! J'ai particulièrement hésité entre Eskwaad et Chrispeaking parce que les 2 m'ont vraiment fait rire pour des raisons différentes !

C'est finalement Chrisspeaking qui gagne parce que je me suis imaginé dans la scène et j'ai juste adoré !

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. GT wrote…

    Ton lien vers le site dédié ne marche pas 😉

  2. Doudoums wrote…

    simplement pour te signaler que le lien vers l’opé est non valide « http://www.http.com//www.viedepalace.com/etc… » 😉
    bonne journée !

  3. Kanthos wrote…

    Après avoir sélectionné un hotel 2* recommandé par un célèbre guide, et réservé 2 nuits, direction le Massif Central pour un week-end à l’air pur.
    Arrivée à l’hotel. Personne à l’accueil. Pas de sonnette. Attente d’un quart d’heure.
    Cela était déjà mal engagé et déjà le hall de l’hotel laissait planer des soupçons quant à la qualité…
    La « directrice » du lieu arrive, léger sourire, et nous invite à monter dans notre chambre.
    L’hotel qui avait pourtant été si bien vendu dans le guide affiche un intérieur des années 50. Cela aurait pu être de bon goût mais là tout semble dater de cette période, notamment et surtout la tapisserie de la chambre.
    Quant à la vue, pas de volcan, un hangar vétuste seulement juste en face
    Un box plastique, genre module transportable fait office de salle d’eau.
    Première nuit : résonance énorme dans l’hotel, draps qui sentent le vieux, et sani-broyeur… bouché.
    Aux premières lueurs du matin, levés, pas douchés (et oui), habillés. Nous descendons régler la nuit, annuler la suivante et quittons ce lieu dans lequel un remake de film d’horreur pourrait être tourné… sans même prendre le petit déjeuner qui on le sait, était pourtant à coup sûr de maison.

  4. Eskwaad wrote…

    Le Touquet. Hôtel Westminster. 2008.
    Présentation capitale pour l’agence de com dans laquelle je tente d’aligner des mots fournis par le Petit Robert et la grande Rousse.

    Ciel gris, client gras, concurrent gros, hôtel grand.

    Chaussures neuves, semelles lisses, moquette traître, étalage dans le hall. Regard désolé du gras. Sourire chafouin du gros.

    Show must go on. Présentation. Jus d’orange suicidaire, explosion de verre. Putain de gravité. Aisselles en mode chute du Niagara, goutte de sueur en plein slalom spécial entre mes vertèbres.

    Au Westminster, à ce moment-là, 2 douzaines de fantômes de vieux détectives en complets olive hululent de rire devant ma piètre prestation.

    Je finis en vitesse…
    Chambre sublime. Pied de lit assassin. Hurlement.
    Bar superbe. Fermeture à 1h30. Bière en aluminium.
    Lit confortable. Voisins amoureux. Nuit blanche.
    Petit-déjeuner de rêve. Enfin une trêve. Le gras et le gros déjeunent ensemble. Damned.

    Sortie de l’hôtel. Soleil. Mouette. Guess what happened.

    Je crois que je mérite un nouvel essai.

  5. Niram wrote…

    1er jour en Ecosse… Visite du Lochness, le soir tombé je me rends à l’adresse de l’Hôtel : 1st Urquhart Castle Street (quelques kilomètre sous Iverness). Je ne trouve pas la rue qui en fait n’existe pas, je trouve le Château Urquhart au bord du lochness… En ruine… Il est 21h, il pleut, au bord du lochness, pas d’hôtel, pas un cha.. eh un mouton à poils… Je sors le duvet, je passe la nuit au bord du lac :/ J’ai froid… Je n’irai plus sur ce satané site web qui m’a induit en erreur !

  6. aZZed wrote…

    En 2005, je suis partie à Marrakech avec ma soeur. Deux gazelles seules au monde dans cette ville si …différente.

    Après avoir embarqué, puis débarquer, pour cause de réacteur qui ne fonctionnait pas, après avoir attendu qu’un réparateur vienne reboulonner la chose, on décolle enfin et atterrit avec … 5 heures de retard…

    C’était sans compter que la personne de l’hôtel censée venir nous chercher à l’aéroport n’est jamais venue, et que nous avons du prendre un taxi (et payer course triple), pour enfin aller poser nos valises.

    On récupère donc les clés de la chambre, monte au 2 ème étage, et en ouvrant la porte, un gentil cafard nous passe entre les pattes…

    Bienvenue au bled les filles.

    Donc je crois que j’ai grandement mérité d’y retourner.
    Et de franchir la « barrière » des hôtels de luxe. Non ?

  7. Nono wrote…

    Inde 2008, Mahabalipuram (sur la côte sud-est entre Chennai et Pondichery). Un beau voyage en mode routard avec ma copine. Nous arrivons dans ce petit village en fin d’après midi par un bus de campagne et nous trouvons un petit hôtel de type guest house. Le propriétaire de l’hôtel était un peu réticent au départ pour nous accueillir, il disait que son hôtel était complet, mais il a fini par nous trouver une chambre libre. Nous nous installons et finissons la journée en admirant le couché de soleil en sirotant un lassi sur une gargote de bord de plage. Retour à l’hôtel après un repas frugale. Nous nous couchons, fatigués après une longue journée.
    Nous sommes réveillés au petit matin par les rayons du soleil et quelle ne fut pas notre surprise en découvrant au pied de notre lit, deux hommes indiens dormant paisiblement à même le sol ! Quand il y a de la place pour deux, il y a de la place pour quatre !
    Incredible India !

  8. Sabine wrote…

    Inde, New Delhi, août 2008. Alors que cela fait plusieurs semaines que je voyage dans ce pays sans problème majeur, je passe la nuit dans le quartier des backpackers et suis réveillée… par un cafard qui me court sur le dos. Un classique qui surprend toujours : va te rendormir après ça !

    Tioman, Malaysie, juillet 2008. Débarquée à l’arrache avec une copine voyageuse, on choisit un village au hasard, et check in dans un « bungalow » qui reste encore libre. Dès le lendemain c’est la fiesta, je commence à être couverte de boutons : des puces de lit, bien incrustées dans le matelas. De quoi devenir dingue…

    Etcaetera… surtout en Inde : qui y a voyagé (sans luxe) a forcément des anecdotes à la pelle 😀

  9. Chrisspeaking wrote…

    San Sebastian, Maria Cristina

    Le contexte : un weekend de 3 jours, en Espagne, pour fêter un mariage.
    départ le vendredi matin, stressés pour cause de grève Air France débutée la veille.

    Arrivés à Biarritz 5 heures plus tard que prévu, on roule jusqu’à San Sebastian.
    Il ne nous reste que 2 heures pour décompresser, profiter de la superbe chambre avant de rejoindre le reste des invités.

    Le mieux pour effacer toute trace de stress : un calin et un bon bain. Après le bain, mon conjoint sort saluer son ami, le marié, pendant que je me prélasse encore dans mon bain.

    Bruit de porte, je somnole un peu, lance un « c’est toi chéri ? ». Pas de réponse. Je repose ma question un peu plus fort… Pas de réponse. Mon mec n’est pas encore sourd que je sache. Je me lève pour sortir du bain en essayant d’attraper le peignoir quand je me retrouve nue comme un ver face à un couple, valises à la main, le regard un peu affolé, vu l’état en désordre de la chambre. Je réalise à leurs « oh sorry », « oh my god », « oh excuse us » qu’ils ne sont pas français! Je comprends aussi qu’ils n’ont pas pu se tromper vu que les portes s’ouvrent avec une carte magnétique. Il s’agit d’une erreur à l’accueil.

    Je vire poliment les 2 British, enfile le fameux peignoir, me venge de la grève d’Air France sur la réception (ça fait du bien) et leur faire part de mon mécontentement. Le soir en rentrant dans la chambre, champagne, petits fours, et lettre d’excuses du Directeur nous attendaient ! C’est classe !

    Heureusement les 2 anglais ne faisaient pas partis du mariage…

  10. Eléna wrote…

    D’accord t’as moins de comm que Deedee mais au moins c drôle de lire les histoires des autres 🙂

    Donc ma pire nuit… Bon déjà c’était pas un hôtel mais une auberge de jeunesse, bon étant jeune c’est normal et c’est top les ambiances en général.

    Donc arrivée à Montréal toute jeune et toute contente, premier voyage en solo avec une bonne copine ! Bref génial…
    Et là le célèbre guide nous conseillait une auberge non conventionnelle, tout le monde les uns sur les autres, pas de chambre pour tout le monde mais une ambiance de joyeux lurons qui nous attirait beaucoup du haut de nos 17 ans !
    Cette auberge, elle est juste géniale. Une maison de folie avec des gens très gentil. Un garçon un peu insistant mais ça fait plutot plaisir en général.

    Première nuit : Top
    Deuxième nuit : Top

    Troisìème jour : Moins top…
    Des gens se faisaient piquer toutes leurs affaires au fur à mesure… On l’apprend que le soir en rentrant mais bon.
    Petit détail perso remontant de plus jeune, les voleurs c’est ma pire crainte. Pire que les araignées et les souris même.
    Bon on mène notre petite enquête en se disant, on part le lendemain, on a réussit à avoir une chambre, qui ferme pas soit mais elle a une porte.
    Sauf que le voleur présumé était le jeune garçon un peu insistant ! Bref, la je me fais tout un drame, comme je l’envoie balader depuis trois jours, il va forcément venir nous attaquer, non ?

    Et donc la pire nuit. Habillées dans un lit, à ne pas dormir enfin à somnoler en se disant qu’il va forcément surgir sur nous. Forcément. Et donc à se réveiller toutes les 15 secondes, si ça se trouve, mon portefeuille a disparu…

    Finalement rien. Le lendemain on partait à Québec, pour une auberge beaucoup moins cool, mais avec une porte et un cadenas. Ça se joue à peu !

    Voili… ma petite histoire ! Bonne soirée.

  11. miss Julie wrote…

    Sympa cette campagne, du coup, je tente ma chance.

    C’etait il y a un bail.

    Partis avec mon amoureux du moment, à l’aventure, en plein mois d’aôut pour un week-end de folie à Deauville. (c’était notre 1er week-end, tu imagines le coté amoureux fou, prêt à faire les 400 coups…)
    Quelle ne fût pas ma déception, lorsqu’aprés avoir fait une quinzaine d’Hôtels, tous plus complets les uns que les autres, on a dû par se rabattre vers 1HOO du mat, sur un espèce de Formule 1 dans une Z.A.C, à coté du Havre!!

    Bonjour le romantisme…moi qui rêvais d’une nuit au Normandy…j’ai été servie!! 😉

  12. greg wrote…

    Ca fait froid dans le dos, je prends note, je lis les autres et fait mon choix 🙂

  13. greg wrote…

    Putain c’est super bien écrit, bravo !
    Je lis les autres et je fais mon choix !

  14. greg wrote…

    Ca fait plaisir (vraiment) de te lire ici toi 🙂
    Je lis tout le monde et fait mon choix !

  15. greg wrote…

    Ca doit vraiment faire bizarre !!!
    Je lis tout le monde et je fais mon choix 🙂

  16. greg wrote…

    Apparemment c’est ton cas 😀
    je lis tout le monde et je fais mon choix !
    merci d’avoir participé !

  17. greg wrote…

    Enorme !!!!
    Je lis tout le monde avant de me faire mon choix mais merci de m’avoir fait rire, je vois déjà la scène 😀

  18. greg wrote…

    Delphine a le chic 🙂
    On en rigole souvent ensemble 🙂
    J’imagine la scène desagréable…ca me fait un peu penser aux trains de nuit dans lesquels tu n’es jamais vraiment tranquille non plus…
    Je lis tout le monde et je fais mon choix mais merci d’avoir participé en tous cas 🙂

  19. Victor wrote…

    Pérou Lima Hôtel 4 étoiles avec vigile à l’entrée… Première nuit sur les 24 à venir dans ce pays. Ce qui me reste de cette nuit c’est l’odeur du citron de la salle de bain où je caillais car il n’y a pas de chauffage ni d’aération d’où la présence d’une petit trou dans le mur pour faire de l’air. Mais surtout, alors que je remettais tous mes sous ensemble, il m’en manquait déjà la moitié… moi qui avais juste été boire un verre et dîner. Tu recomptes au moins 3 fois avant de réaliser qu’une personne a réussi à entrer dans ta chambre, à ouvrir ta valise en la remettant nickel et surtout à trouver l’endroit où tu avais glissé tes billets… Retour 3 semaines plus tard dans le même hôtel (obligé c’était dans le voyage). Alors que je regardais tout bas TV5 (comme mon amie était malade) qui repassait un film de Serrault comme ce dernier venait de mourir et, là le plus fort, que son personnage était en train de dire qu’il fallait voler la moitié de l’argent d’une personne car ainsi, elle doute sur ce vol, la porte de la chambre s’ouvre… mais personne n’entre, je sors aussitôt. Mon cher voleur pas fûté était revenu… C’était les deux mecs de chambre avec la complicité de l’accueil qui faisait les valises quand ils pensaient qu’on était pas là… Je n’ai jamais revu mes sous pour autant car je ne pouvais pas prouver le vol !!!

  20. greg wrote…

    Ah oui dur dur !!!
    Merci d’avoir participer 🙂
    Je lis tout le monde et je donne mon choix 🙂

  21. greg wrote…

    Dur dur ! Décidément les histoires de vols !!!!
    Merci d’avoir participé, je donne mon avis dans qq minutes puisque tu es le dernier !