• 8 Commentaires

La révolution digitale arrive-t-elle en point de vente ?

Même si on parle de digital ici, vous n'aurez pas manqué que la majorité du business se passe dans la vraie vie malgré tout.
Mais finalement, on le voit avec la réalité augmentée, le digital est en train de s'entremêler avec la vraie vie pour la rendre plus riche (oui c’est un jugement de valeur).
Jusqu'à aujourd'hui, la réalité augmentée était relativement gadget, parfois utilitaire (je pense par exemple à l'appli RATP), mais demain nous pourrions imaginer d'aller beaucoup plus loin.
Effectivement, nous avons vu depuis des années des codes 2D naîtrent un peu partout mais ces codes ne sont pas forcément bien compris par les consommateurs, ils ont un "je ne sais quoi" de technologique qui rebute sans doute la grande majorité.
Ors, d'autres l'ont prouvé aux US, il est désormais possible avec un smartphone de photographier un code barre et de le reconnaitre, donc de remonter de l'information pertinente par rapport à ce dernier… Le code barre est générique sur tous les produits, beaucoup plus habituel et les consommateurs ont déjà l’habitude de le scanner pour connaître le prix d’un produit ou pour le payer simplement.
Je ne sais pas si vous réalisez ce que cela signifie mais vous pourriez demain vous promener dans un supermarché, sortir votre téléphone et obtenir toutes les infos concernant un produit :

1. Sa composition
2. Les allergènes (personnalisés)
3. Les avis de consommateurs
4. Le mode d'emploi
5. Le prix recommandé (pourquoi pas ?)
6. Impact environnemental

Ainsi le produit devient son propre support de communication et ramène le digital en point de vente.

Ce n'est pas un petit "move" mais un vrai changement qui va arriver !
La révolution est déjà en marche avec Barcodepedia qui recense tous les codes barre de vos produits, Stickybits ou encore Goodguide qui note les produits selon leur plusieurs critères écologiques.
Tous ces services sont, pour le moment, complètement UGC (User Generated Content), il est donc plus que nécessaire que les marques réagissent en développant leur propre application évidemment.
Cela leur permettrait d'être innovante mais aussi et surtout d'ajouter des informations pertinentes et UTILES au moment du choix d'un produit :
– Outil d'aide au choix
– Mode d'emploi
– Conseil d'une égérie par exemple
– Publicité pourquoi pas
Et de manière plus générale, les marques doivent absolument se réapproprier (à minima participer au contenu) leur code barre et donc leur produit.
L'avantage d'être dans une agence comme Nurun c'est que l'application est déjà prête chez nous pour tous les annonceurs qui souhaiteraient explorer ces pistes et évidemment elle est modulable selon les besoins.
Nous avons résumé tout cela dans une chouette présentation que je vous invite à découvrir tout de suite !

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. Henri kaufman wrote…

    A ce propos, stickybits est une vraie tuerie. Cette application transforme les produits en produits « sociaux ».. J’ ai déjà écrit plusieurs notes sur le camembert Président, qui devient un camembert social !!
    Nous ne sommes pas encore arrivés au bout de nos surprises…

  2. twitter.com/CyrilHijar wrote…

    Greg,
    Merci pour ce slideshare et ce billet. Je viens de découvrir des services et surtout des usages que je ne connaissais pas.
    Ces nouveaux usages basés sur l’UGC posent de réelles problématiques de gestion de e-reputation des marques et surtout des produits. Si je lis un commentaire négatif d’un consommateur via une appli type GoodGuide, je risque fortement de modifier mon comportement en situation d’achat.
    Après avoir poussé à partager et recommander nos lieux via les services comme Foursquare, Gowalla ou Plyce..nous allons maintenant partager et donner notre opinion sur les produits que nous consommons!!!
    Ce que je trouve intéressant dans l’évolution des usages, c’est que les marques ont développé ces dernières années de véritables strat de contenus autour de leur univers pour faire aimer la marque, les produits… et finalement nous revenons au nerf de la guerre : la vente de produit en magasin, le tout dans une dimension sociale. Le commerce se mordrait-il la queue ou le commerce se ré-inventerai ? Je penche pour la second hypothèse…

  3. twitter.com/FrancoisVerron wrote…

    Bonjour Grégory, présentation très efficace (bien joué ;-).

    On parle aussi de L-commerce ( Location based commerce) mais on va aller plus loin avec l’ubimédia commerce.Pour nourrir le débat sur le lecteur de code barre embarqué sur mobile, en réaction au billet de Henri Kaufman, ce récent article qui traite le sujet à partir de la solution STICKYBITS: http://fverron.blogspot.com/2010/04/shoppers-avec-stickybits-emparez-vous.html

    Mais on peut penser avec cette nouvelle capacité interactive dans les derniers m ( plutôt parler de centimètres) va enrichir l’expérience globale d’achat nécessitant des ponts entre les canaux d’interaction, le site ecommerce étant relié, comme pluggé au produit en rayon ou showroom du point de vente, et vice-versa. A ce propos, j’ai poussé ma réflexion sur cette tribune : http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/45945/avec-l-u-commerce–votre-boutique-en-ligne-va-evoluer.shtml

  4. Tom_nonbeliever wrote…

    ok, moi j’ai une question logistique : vous avez les droits sur les images qui illustrent la prez ou bien c’est pas nécessaire ?
    c’est pas pour vous attaquer, don’t worry, juste pour savoir ce qu’on à le droit d’uploader.

  5. greg wrote…

    En fait, les images sont toutes sous CC et je les ai intégré dans les commentaires powerpoint mais tu as raison, elles ne ressortent pas ici (je pensais que Slideshare allait chercher les commentaires) – il faudra que je rajoute un slide.

  6. greg wrote…

    Je savais que la note allait te plaire 🙂
    Je parle effectivement de Stickybits dans cette pres !
    je pense que nous sommes à l’aube d’une vraie révolution dans les points de vente !

  7. greg wrote…

    Je pense aussi pour la seconde hypothèse.
    A lire ton commentaire tu as tout compris clairement !
    c’est une vraie révolution qui arrive !
    La réputation ne pourra plus être ignorée car elle sera présente au moment décisif, c’est à dire celui de l’achat !

  8. greg wrote…

    Merci beaucoup pour ce commentaire, je vais aller lire tes articles !
    Effectivement tout se plugge au fur et à mesure…