• 41 Commentaires

C'est quoi Foursquare : tentative de présentation en 51 slides

Si vous êtes comme moi, vous vous demandez sans doute encore ce qu'est Foursquare, voire même vous n'en n'avez jamais entendu parler…

De mon coté, j'en ai parlé à une conférence que j'ai donné pour l' EBG le 8 décembre 2009 précisément mais juste parce que je savais que je devais m'y intéresser, j'ai donc dis 3 babioles de ce que j'avais compris mais comme je n'utilisais pas…[toujours le même problème… que j'ai réglé depuis peu].

Et puis force est de constater que Foursquare est annoncé comme LE TRUC de 2010, la grosse révolution après les blogs, facebook et Twitter…

Il s'agit d'un service qui associe réseau social et mobile, l'avenir donc si on est un peu [même pas beaucoup] visionnaire.

Difficile à définir finalement puisque Foursquare s'inscrit comme un jeu initialement mais qu'il ne s'agit que d'un alibi pour donner envie aux gens de participer, de se comparer  [classement inside]…et au final on obtient un service vraiment pratique pour les utilisateurs et pour les marques en particulier les restaurants ou en tous cas les entreprises avec un lieu de vente physique.

Toutefois, vous verrez dans la présentation qu'on peut aussi l'utiliser sans avoir de point de vente [teasing inside]. Bref, ce service qui est en train de naître est intéressant.

Seulement voilà, en français ou en anglais je n'ai trouvé aucune bonne présentation de ce service, alors j'ai décidé de m'y coller ce WE. Après tout j'avais déjà fait l'explication de Twitter avec Julie (+ de 13 000 vues à ce jour – oui oui je suis fier). Il faut avouer que j'aurais passé une grande partie de la saint valentin dessus, oui je sais il y a plus sexy mais ne vous inquiétez pas pour moi.

Bref, si vous avez envie de mieux comprendre Foursquare, si vous avez envie de comprendre ce que l'on peut en faire en terme de business et de communication, si vous voulez avoir une vue des meilleurs [et de tous les ] cases studies, je vous invite à découvrir ces 51 petits slides.

J'attends vos retours bien sur, parce que si ca se trouve vous allez aussi la trouver naze, je peux amender, éclaircir ou autre…

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. Xav wrote…

    Sauf erreur, en France, il n’y a pas encore eu de mise en place de dispositif de « fid » couplé à foursquare. On en est encore à l’usage social/géotag/gaming.

    Probablement lié au fait que le nombre d’utilisateurs français est encore faible. Tu as quelques chiffres sur ce point ?

  2. Eleonore Bridge wrote…

    Merci pour la prez elle est très bien fichue.

    Le truc qui me gêne encore sur foursquare c’est la limite privé/public.

    Autant j’ai envie de partager avec mes vrais amis où je suis, autant avec des inconnus non. Du coup je n’accepte quasiment aucune requête d’amis car on ne peut pas trier.

    Mais je crois que quelque chose est bientôt prévu pour ça non ?

  3. greg wrote…

    A ma connaissance il n’y a rien eu en France de très important sur Foursquare mais tu connais mieux que moi encore je crois.
    J’ai eu des échanges avec les équipes de Foursquare aux US mais je n’ai pas eu de chiffres de ce type.

  4. greg wrote…

    Ils sont très tournés business mais aussi utilisateurs donc ils y viendront nécessairement.
    Merci pour le compliment 🙂

  5. Nicolas Sosnowiez wrote…

    je suis d’accord, je me suis un peu emballé aussi avec FS, du coup je n’accepte pas grand monde et j’ai peu d’activité, je ne veux pas « pointer » au travail à la maison etc. Et surtout que mes clients savent où je suis et quand j’y suis (et d’autant plus mes concurrents)

  6. JB wrote…

    J’ai bien peur que la multiplication des réseaux sociaux ne soit pas une très bonne solution. J’ai déjà l’impression que la fréquentation de facebook est en baisse parmi mes amis. De plus, Twitter n’est utilisé « que » par environ 130 000 français.

    Bref, je ne pense sincèrement pas que l’utilisateur lambda fasse l’effort de raconter sa vie sur Facebook, de passer du temps à cultiver son réseau Twitter, ses contacts LinkedIn et pense en plus à sortir son iPhone de sa poche pour « check-in » son attente à St. Lazarre pour son départ imminent en week-end à Deauville (où il lui faudra d’ailleurs ressortir son iPhone pour check-in au casino et raconter sur facebook combien d’argent il a perdu) 😉

    Néanmoins, il est vrai que Foursquare offre bien des opportunités pour les restos et bar qui voudraient mettre en place des opérations promotionnelles !

  7. Corinne wrote…

    Jolie-jolie prés’ ! Merci merci ! Je viens de relayer ça sur mon blog.

    Foursquare est sans nul doute un nouvel outil pour les marques en mode conversation et fidélisation avec leurs consommateurs/clients. Certaines ont encore des wagons de retard sur Facebook, sans parler de Twitter, alors la venue de ces plateformes de « géosocialocalisation » ne risque-t-elle pas de les effrayer encore plus ou au contraire les secouer et les faire Community-manager un peu plus sérieusement ???

    Et une petit question: des croisements de comptes Foursquare/Twitter, FB ou autre sont-ils prévus ? Services trop concurrentiels sans doute ??

  8. Guillaumeplanet wrote…

    Bravo, super prés!
    Foursquare a probablement un énorme potentiel aussi bien pour les marketers que pour les utilisateurs.
    Surtout, il est complémentaire à Facebook (ce qui n’est pas le cas de Twitter selon moi).
    Un frein important: le côté big brother.
    Des choses sont prévues sur ce sujet?

  9. eloi wrote…

    merci greg pour cette preze super intéressante
    je vois foursquare avant tout comme un outil marketing pour une marque, une chaine, une institution (le cas harvard) etc… plus que comme un réseau social à part entière surtout qu’il est effectivement complémentaire avec facebook.
    c’est le vieux mythe du « je te vois, je sais où tu es, je sais ce que tu aimes, je t’envoie des ptits codes promo quand tu passes devant ma boutique… » génial mais terrifiant, that’s our life !

  10. greg wrote…

    Pour le moment moi j’accepte uniquement les gens que je connais. A voir pour la suite l’évolution de l’outil

  11. greg wrote…

    Je pense que la dimension « jeu » de foursquare lui permet de vraiment se démarquer et donne envie de participer.
    Ensuite il y a mille manière de l’utiliser, il faut juste bien l’appréhender et voir aussi le nombre d’utilisateurs grossir car là on est encore sur des chiffres très faibles

  12. greg wrote…

    Merci beaucoup Corinne 🙂
    les marques vont devoir faire avec tout ca, elle n’ont pas le choix et à la limite ces réseaux sociaux rendent concret ce qui existe déjà : le bouche à oreille
    Les connexion FB et Twitter sont déjà prévus mais dans un seul sens pour le moment…

  13. greg wrote…

    Merci 🙂
    C’est vrai qu’il y a un coté big brother mais c’est avant tout un jeu et je crois qu’ils vont surtout jouer sur cet axe là en fait.
    Quand le service va prendre de l’ampleur, ils seront obligés de parler de confidentialité d’infos

  14. greg wrote…

    Merci pour le compliment 🙂
    Je pense que le coté « social guide » est vraiment intéressant dans le style : réseau social non ?

  15. Yael Rozencwajg wrote…

    Bravo Greg pour ta présentation.
    Il y a là un phénomène intéressant:
    – suite aux réseaux sociaux globaux, depuis le début de cette année j’ai de plus en plus de demandes d’études de projets similaires sur la sectorisation des communautés et des profils, et notamment:
    – le segment pro avec des données géolo+tech+cibles
    – le segment perso plutôt tourné vers les hobbies, les achats …
    Le point commun ? les services comme Foursquare ou Aardvark (qui vient d’être acquis par Google) vont venir répondre à des demandes directe en temps réel, les qualités, les connaissances d’environnement.
    Les évolutions de tels services communautaires se font rapidement. Donc à suivre avec attention.

  16. Noelie wrote…

    Bonjour et merci beaucoup pour cette présentation.

    J’entendais ce terme « Foursquare » depuis un petit moment sans savoir de quoi il s’agissait et sans non plus prendre le temps de faire des recherches dessus. Maintenant j’en sais beaucoup plus et je vais pouvoir me la jouer précurseur en expliquant autour de moi les enjeux de ce nouvel outil 😉

  17. MikaelDorian wrote…

    Merci pour cette présentation! Car malheureusement, peu d’articles francophones sur ce nouveau service.
    Personnellement, je le test, notamment avec mon iPhone. Mais il faut prendre le réflexe. Sortir son iPhone, checker etc, ça peut sembler un peu fastidieux au début. Surtout que (du moins en France) les lieux sont mal renseignés, et qu’il n’y a aucune offre partenaire, sans parler qu’on ne trouve aucun amis!
    Et le coté « tout le monde sait où je suis », je n’aime pas forcément.
    En tout cas, ce service semble prometteur, et il peut toujours évoluer, avoir de meilleurs réglages de confidentialité etc…

  18. Kairos Mosaïque wrote…

    Présentation vraiment parfaite comme d’hab!
    //
    Soyons positif, Foursquare n’est et ne deviendra pas un Big Brother!

    C’est un outil qui annonce le début d’une nouvelle ère : On serait passé de la « seringue hypodermique » à l’importance des Leaders d’opinion. Dans sa définition des Gatekeepers, Lazarsfeld souligne cependant l’importance de la « proximité » pour permettre l’influence. Le leader d’opinion doit nécessairement être un proche pour faire basculer notre jugement. Avec Foursquare, on serait entré dans une nouvelle dimension, une dimension toujours à deux étages mais avec des leaders d’opinion plus « distants » . Fourquare est bien plus qu’un « jeu », c’est un formidable moteur d’opinions!

    Les sites d’informations sont obsolètes! Les utilisateurs du réseau font l’information et ce en temps réel et avec une ré-actualisation quasi-constante!

    Un nouveau marché s’ouvre, celui de la critique instantanée et donc par extension celui de la communication de crise instantanée! Imaginez le gérant d’un bar qui bénéficie d’une mauvaise foursquare-réputation…

    Foursquare est bien loin d’être un nouveau gadget… (enfin j’espère, affaire à suivre…)

  19. Chrisspeaking wrote…

    Hello Greg,

    Merci pour la prez.

    tu avais vu ça : http://pleaserobme.com/about

    Depuis lundi, grâce à toi (ou à cause de toi!) je teste FSQ et ne suis pas totalement emballée. Le logo est trop moche, l’intérêt pas évident à titre perso. Alors pour une marque autre qu’un lieu public… ça va être dur à démontrer et à vendre !
    mais bon il faut voir comment ça évolue…
    biz
    c

  20. JB wrote…

    Nonobstant cette dimension « jeu », la cible de foursquare est quand même assez réduite. Enfin, si je ne me trompe pas, le but d’un jeu est quand même (au moins un peu) de gagner. Et pour gagner à Foursquare il faut quand même bien bouger et être un peu geek quand même 😉

    Enfin, ça doit être mon naturel sceptique qui ressort. Sinon, il est vrai qu’il est intéressant de garder un oeil sur son évolution… et au passage, sympa la présentation 😉

  21. greg wrote…

    Merci beaucoup pour ce commentaire très complet et qui apporte de la valeur 🙂

  22. greg wrote…

    Pour le moment on est vraiment sur des early early adopter effectivement

  23. greg wrote…

    Merci beaucoup !
    beaucoup de choses arrivent avec le mobile, ca va être énorme !

  24. greg wrote…

    Merci m’dame 🙂
    Non je ne connais, je vais aller voir
    POur FSQ effectivement ce qui faut vendre pour le moment c’est le coté RP plus qu’autre chose !

  25. miss400 wrote…

    Très bonne prèz Greg, merci.
    Pour moi c’est très complémentaire avec FB (où, soit dit en passant, il y a un côté aussi très très voyeur et exhib), avec cette notion de géolocalisation absente de FB. En revanche rien à voir avec Twitter, qui est selon moi en quelque sorte une plateforme de relais d’infos triées (subjectivement).

  26. greg wrote…

    Pour moi les 3 sont bien différents effectivement quand on les utilise réellement !