• 1 Commentaire

Ambiance musicale du dimanche : Izia

Cette semaine, pas mal de choses mais au final, tellement que certains événements devront faire l'objet d'une note à part entière forcément.
Dans l'ensemble, la vie suit son cours et plutôt de bonne manière, c'est cool voire très très cool !
De manière plus anecdotique et pour revenir à du concrêt, j'étais invité jeudi à voir l'Arnacoeur avec Vanessa Paradis et Romain Duris.
Bien que je ne les ai jamais rencontré, j'aime beaucoup ces 2 personnes et les savoir à l'affiche ensemble à forcément aiguisé ma curiosité.
Et bien m'en a pris car cette comédie française est vraiment fraîche. Bien sur, c'est surfait, bien sur, on connaît la fin dès les premières minutes, bien sur, ils en font trop avec la beauté de Vanessa sur laquelle ils jouent beaucoup mais on rit [beaucoup], on a des sentiments, bref on est diverti et c'est tellement agréable.
Vraiment mieux qu'un bon vieux film du dimanche soir [beaucoup ne valent pas plus], je vous le conseille pour passer un bon moment !

Coté musique, j'étais mercredi invité à voir un mini concert d'Izia pour la marque petit bateau. Le rapport ? Izia, fille de Jacques Higelin (et donc soeur d'Arthur H) est la nouvelle égérie de la marque avec ses 19 printemps.
J'adore cette artiste, j'avais d'ailleurs fait une note il y a quelques temps déjà. Difficile dès lors de ne pas me rendre à cet événément tellement Izia a de l'énergie à revendre et sa spontanéité fait vraiment du bien.
Concernant le spot de pub, je trouve l'idée originale et cohérente avec la marque et ce qu'elle essaie de traduire mais le spot fait penser aux collections de photos que l'on fait lors des soirées familiales (anniversaire, mariage...).
Bref, il peut toucherles fans d'Izia, voir ceux d'Higelin, pour les autres, ca va être plus compliqué.
Je vous place donc une vidéo faite lors de la soirée :

Izia - Let me alone from osmany tavares on Vimeo.




Bonne écoute et bon dimanche !
  • 10 Commentaires

Le vendredi c'est permis : les vidéos qui m'ont marqué cette semaine

J'avais fait une note du style la semaine dernière et je crois que je vais me tenir à ce rdv du vendredi du coup ! Z'en pensez quoi ?

J'avoue que j'ai pas écrit grand chose cette semaine, mais j'ai mes raisons et ca reprendra son cours normal dès la semaine prochaine et j'ai quelques sujets que je pense intéressants à aborder !

Mais pour l'heure, c'est vendredi et le vendredi, c'est permis.

Très belle campagne pour le port de la ceinture de la sécurité :

Andes Beer en Argentine :

Opération Nokia (vu chez Clément) :

The World's Biggest Signpost from adghost on Vimeo.

Cry for Dolphin (cliquez sur l'image)

Anti-cyberbullying-youtube

  • 12 Commentaires

Du boulot ? En veux tu en voilà !

La crise doit sans doute toucher à sa fin, on me sollicite pas mal pour des offres de boulot, j'ai beau faire des twitt, je pense que le mieux est de faire un post pour vous faire partager tout cela.
Après tout, rien de mieux que le réseau pour trouver du boulot non ?
Si un des postes vous intéresse, je vous invite à laisser un commentaire ou mieux à m'envoyer un mail gregory[.]pouy[at]gmail[.]com.
Par ailleurs, si vous avez des offres en cours chez vous, n'hésitez pas à les laisser en commentaire, je les rajouterais dans mon billet après coup dès que je trouverais une minute.
Allez c'est parti !

Nurun (Boulogne) - 2 stagiaires pour 6 mois en community Management : On n'est jamais mieux servi que par soi même, je commence donc par moi qui ai besoin de 2 stagiaires qui pourraient déboucher sur un CDI.  Rémunération motivante :)

Annonceur sur Paris : 1 CDI pour un Webdesigner avec 3/5 ans d'expérience (+maîtrise du flash et de smarty)

RMC Sport : CDI  - responsable du site Internet

Modedemploi : 2 Business developper Sénior en CDI (5 ans d'expérience en agence ou dans le web)

Ketchum: 1 stagiaire gestion de projet (plutôt communautaire)

Protéin Digital : 1 stagiaire gestion projet/rédactionnel

Flip Story : Stage de 3 mois en RP

Yahoo! Suisse : Marketing Operations Manager Europ

Start Up ; un développeur à Nancy


Je sais que les descriptions sont assez succintes mais je ne suis pas une agence de recrutement et ne compte pas le devenir, ca devrait quand même vous permettre de voir si vous correspondez plus ou moins au poste. Après ce sont des contacts proches donc je pourrais facilement vous mettre en relation.

De toute façon, pour moi, c'est le rapport humain qui fait la différence.

Bon courage !

  • 2 Commentaires

Augmenter le nombre de ses fans sur Facebook: le cas d'Etam.

Etam
S'il y a 2 ans, il fallait absolument être sur Second life pour faire bien dans les diners parisiens, maintenant il s'agit d'avoir une page facebook pour sa marque.
Sorte de carrefour obligatoire, les marques y vont sans trop de stratégie généralement mais juste parce qu'il faut y être (si si ils l'ont lu quelque part et puis bon 350 millions de membres quand même).
Et puis, en plus y'a des chiffres alors il ne s'agirait pas d'être le dernier de la classe alors on essaie d'augmenter au maximum le nombre de fans ! Pourquoi faire je ne sais pas mais...mais puisque je vous dis que ca fait bien dans les diners..pfff !!!
"Ah ouais et toi t'as combien de fans ?"
Alors on enchaîne : achat d'espaces, rajout d'une icône Facebook sur le site, Display son site web pour mettre en avant sa page de fans, jeux concours...
Bien sur je caricature, je suis d'humeur badine mais malheureusement parfois, ce n'est pas si loin de la réalité.
Et puis il y a des marques qui ont de vraies stratégies comme c'est le cas de Vuitton qui avait, entre autre, décidé de jouer l'événement en diffusant en simultanée son défilé il y a quelques mois juste après le lancement de sa page.
Aujourd'hui à 21h00, c'est le cas d'Etam qui vient également de lancer sa page de fans qui comptait avant lancement de l'opération 2 000 membres.
Objectif pour la marque : créer l'événement et recruter des membres évidemment avec en cible 10 000 fans qui regardent le défilé en direct.
Il faut dire qu'avec de la lingerie, la marque a des chances de recruter même si pour le moment la structure des 5 500 fans (acquis sans campagne média) est composée à 85% de femmes (j'avais peur de l'effet inverse).
Mais je suppose qu'Etam, à travers son opération, veut aller bien plus loin que du pur recrutement.
Une stratégie est nécessaire : à quoi sert cette page ? Ou s'inscrit-t-elle par rapport à mon site web ? Et par rapport aux RP ? Qu'est ce qui va s'y passer ? Comment je vais la gérer ? Quid s'il y a une crise ?
Bref, autant de questions assez basiques mais que les gens ne se posent pas forcément malheureusement....On ne le répètera jamais suffisamment...100% de la réussite, c'est 80% de préparation.

On leur souhaite que ca se passe bien mais surtout de me prouver que je ne me suis pas trompé en parlant de leur stratégie de contacts.

D'ailleurs, Emarketer a sorti la semaine dernière des chiffres intéressants sur les raisons qui poussent les internautes à suivre des marques sur Internet (Facebook, Twitter ou autre), cela vous donne déjà quelques pistes :

Emarketer
Emarketer twitter


Ambiance musicale du dimanche : exclusivité Tété

Cette semaine est passée comme un éclair, c'est le cas de toutes ces dernières semaines cela dit, avec un travail assez prenant mais aussi des soirées bien remplies...
Du coup, je profite du WE pour me reposer et me coucher tôt, tout l'inverse de ce que j'ai toujours fait précédemment.
Cela dit, cette semaine a été plutôt sous le signe de la musique avec mercredi un concert de Jesse Dee (de la soul vraiment top - vidéo) dans une salle intimiste avec mon pote Ludo.
Et puis vendredi, j'ai été invité à un showcase de Tété afin de découvrir son dernier album à sortir le 22 février.

Je vous mentirais si je vous disais que je connaissais bien cet artiste mais la personne que j'ai découverte était vraiment top : de l'humour, des réponses vraiment sincères, un mec sensible au fait que nous soyons là malgré toute l'habitude qu'il doit avoir et puis une voix et des chansons qui méritent le détour.

IMG_3679
Autres photos sur mon compte flickr

J'ai fait des petites vidéos des 2 chansons qui me plaisent le plus, et donc vous avez la chance de pouvoir découvrir en exclu et en acoustique sans même un micro :

Tété L'envie et le dédain from Gregory pouy on Vimeo.

Tété - les temps égarés (sorti le 22 février 2010) from Gregory pouy on Vimeo.

Je vous souhaite une bonne écoute et un bon dimanche !

  • 6 Commentaires

Mohamed Dia donne des valeurs à sa nouvelle ligne de vêtement

MakingOfDia08
Le succès de la marque Dia a beaucoup surpris le petit monde du prêt à porter sportif, pourtant force est de constater que quand une personne intelligente sait comment s'adresser aux personnes qu'ils ciblent parce qu'il vient du même monde qu'eux, ca fonctionne.
Logodia7
Avec sa nouvelle collection Dia7 la marque souhaitait faire plus que des vêtements mais inculquer des valeurs qui sont celles du créateur de la marque mais aussi et surtout celles que l'on retrouve dans le sport. Il a donc associé 7 valeurs à 7 sports :
- Foot : Education
- Basket : Action
- Triathlon : Courage
- Boxe : Respect
- Musculation : Persévérance
- Capoeira : Sincérité
- Rallye Auto : Humilité

Je trouve l'axe de communication pertinent à la cible car cette dernière est souvent en perte de repère et se retrouve autour du sport. Pour venir moi aussi de la banlieue, tout cela me parle.
4 égéries ont pour rôle de porter ces valeurs dont Franck Leboeuf dont voici le spot :

  Diffusion vidéo sponsorisée
  • 1 Commentaire

Le vendredi c'est permis : les vidéos de la semaine qui m'ont marquées

Je disais il y a peu que je reprenais de moins en moins de vidéos virales sur ce blog et c'est plutôt vrai mais ce n'est pas pour ca que je ne les regarde pas et puis, c'est quand même une partie créative que je ne peux laisser passer.

Alors, je ne vais pas remplacer "I love viral" quoique j'ai l'impression que ces temps çi on ne reçoit plus sa newsletter hebdomadaire...

Et puis bon, le vendredi c'est permis alors voici les vidéos que j'ai retenu :

Aides Par TBWA :

The Hapiness Factory de Coca Cola :

Un module de vidéo personnalisée suédois avec un réalisation au top :

J'adore le principe de ce module car il intègre de la personnalisation photo mais d'une manière on ne peut plus simple (car souvent le problème est d'avoir une photo prise vraiment de face...)

  • 5 Commentaires

Comment le mobile va profondément modifier le rapport aux contenus ?

Ayant pas mal travaillé dans le secteur des télécoms, je m'intéresse toujours de très près à l'évolution du mobile et je conserve systématiquement de la réserve quand on me parle de la révolution du mobile à l'heure actuelle.
J'ai eu l'occasion de l'expliquer plusieurs fois, de publier des études qui le confirmaient mais l'usage du mobile en France reste en grande partie lié à la voix et aux SMS pour le moment.
Pour le reste, on parlait encore beaucoup d'une niche hypo-parigo-branchée qui pensait que tout le monde faisait comme eux.
Cependant, parfois il faut aussi savoir se projeter un peu et il est vrai que quand on regarde les usages dans des pays comme l'Inde, on se rend compte que l'accès au web par le mobile a supplanté celui par PC.
Plusieurs raisons à cela :
1. Le prix d'un téléphone est moindre que celui d'un PC
2. Les réseaux mobiles fonctionnent mieux que les réseaux filaire

Par ailleurs, ce post de Marie suite à la publication du rapport de Gartner m'a fait réalisé qu'effectivement le rapport au contenu allait complètement changer avec le développement du web mobile.
Tous les instituts s'accordent à dire que d'ici quelques années l'accès au web par le mobile sera majoritaire.
Cela implique d'ores et déjà d'avoir un site qui soit "mobile friendly" sans quoi vous risquez de passer à coté du coche...cependant on peut espérer que les agences conseil sauront faire leur travail.
Non non, l'enjeu n'est pas forcément là au final [quoique quand même un peu].
Aujourd'hui, nous utilisons tous le web de la manière suivante :
1. Je cherche une information
2. je vais sur Google
3. J'ai une sélection classée de manière pertinente d'informations
4. A 70% je reste sur la 1ère page et je clique.

Demain, le mobile va permettre d'aller beaucoup plus loin et l'information sera contextualisée par rapport à l'endroit ou vous vous trouvez [géolocalisée] mais surtout elle viendra à vous et ce n'est pas vous qui allez aller la chercher.
Les usages et l'utilisation du web devraient donc largement évoluer. Si on rajoute à cela le temps réel qui est déjà en train de montrer la voie, on peut facilement considérer que cela implique énormément d'évolutions dans la manière d'envisager le web, le référencement mais surtout le social et l'expérience consommateur, enfin bref, tous les réflexes que nous avons pris en quelques années.
Demain un site sera mobile et social ou ne sera pas, qu'on le veuille ou non. Enfin, on pourra toujours se faire plaisir avec son site corporate mais on verra les stats chuter vertigineusement sans cesse.
Morgan Stanley prédit ainsi que la révolution mobile devrait créer/détruire beaucoup plus de valeur que les précédents cycles technologiques car les utilisateurs existent d'ores et déjà et que pour eux il ne s'agit que d'une évolution.
Comme le dit Marie, cela donne aussi un sens au lancement de Google dans les mobiles puisqu'ils ont réalisé que leur business model actuel (Google ad) est en train d'être remis en question de manière profonde et qu'une marque comme Google ne peut pas se permettre de rater ce tournant.
La question se pose dorénavant pour votre marque.
Comment avez-vous pensez à faire évoluer votre site ? Est-il déjà optimisé pour le mobile ?

Pour ceux qui ne veulent pas lire les 671 slides du rapport, il existe une version plus courte (104 slides ici).
  • 6 Commentaires

Social CRM : CRM et buzzmonitoring ne devraient-ils pas être liés ?



La semaine dernière j'ai discuté avec Marie Beth Kempt de l'institut Forrester et nous avons couvert pas mal de sujets de discussions vraiment intéressants que je vais tenter de retranscrire ici.
Je ne suis pas certain que les 2 termes que j'utilise dans mon titre soit très clair pour tout le monde...j'explique donc en 2 lignes :
1. CRM (Customer Relationship Management, comprenez un logiciel qui permet à une entreprise d'enregistrer vos coordonnées, vos achats, vos appels au service client...)
2. Buzzmonitoring : outil qui permet de suivre toute les conversations sur une marque sur le web (twitter, forum, réseaux sociaux, blogs, site d'avis...)
Tout d'abord, il y a plusieurs évolutions intéressantes : la 1ère est que les jeunes utilisent de moins en moins l'email mais plutôt le chat (MSN, Skype, Facebook) ou les mails intégrés (Facebook) et que l'air de rien, cela remet en cause énormément de choses dans la manière dont les entreprises envisagent la relation clients, largement gérée par emailing aujourd'hui.

Par ailleurs, les consommateurs parlent des marques de manière très libre sur les réseaux sociaux et sans appeler le service client : ils discutent et échange.

C'est d'ailleurs tout l'enjeu du Buzzmonitoring et du community management réactif : répondre aux gens qui se posent des questions, critiquent la marque.

Mais si on pouvait dans une base enregistrer les expériences de marque d'un consommateur, évidemment les produits/services qu'il a acheté, ses appels au service client mais aussi toute ses expériences de marque déclarées, cela permettrait de répondre de manière plus pertinente et de lui proposer des choses en cohérence avec son expérience de marque.
Alors, cela peut ressembler à du flicage évidemment mais en même temps, si pour le consommateur cela signifie d'avoir une entreprise qui vous écoute pour de vrai et sait par exemple que votre dernier vol a eu plein de problèmes, cela permettra de vous traiter de manière correcte.
Vous pourriez avoir le choix de donner vos "pseudos" sous les principaux réseaux sociaux afin que les entreprises puissent vous suivre dans votre expérience de marque.
Je sais que c'est un peu l'enjeu du Social CRM dont de nombreuses personnes parlent déjà.
Cela permettrait également au marketing d'avoir une capacité de mieux comprendre les attentes des consommateurs en temps réél comme le fait une plateforme de feedback classique.
  • 11 Commentaires

Le retour de la vente au bouche à oreille : le cas de Natura Brasil !

Natura brasil
J'ai un ami qui travaille dans une société française installée à Djakarta et qui commercialise des sacs à main de moyenne facture. Afin de couvrir le territoire assez complexe de l'Indonésie, ils ont choisi de travailler en "réunion Tupperware".
Principe : des femmes achètent à un prix préférentiel des sacs puis les revendent à leurs amies (et les amies de leur amies) en prenant une commission dessus. Le succès aidant, mon ami est parti monter cette structure au Maroc.
Et puis, invité pour découvrir une nouvelle gamme au cacao de la marque Natura Brasil (marque que je ne connaissais pas), je découvre qu'ils ont la même technique de vente.
Natura Brasil en 2 mots est une marque particulièrement positionné sur la nature et le recyclage, c'est même assez dingue comme ils en font un point d'honneur ! Bien sur on ne peut pas parler de produit bio dans le sens ou la matière première est modifié de manière industrielle mais on ne retrouve que des produits 100% naturel et récupéré en respectant l'environnement.
Même les packaging sont eco friendly et il est précisé exactement sur chacun ce qui est recyclable de ce qui ne l'est pas...l'avenir ?
Bref, Natura Brasil s'est également construit sur ce principe de réunion Tupperware jusqu'à devenir la marque de référence dans son pays d'origine, avec des boutiques existantes mais qui ne sont que des showroom sans caisse.
Les boutiques sont là pour aider les vendeuses (femmes du quotidien donc) à mieux conseiller leurs amies.
Avec mon ami on se demandait il y a quelques temps justement si ce principe pourrait fonctionner dans un pays développé au réseau commercial étendu et aux habitudes bien établies comme la France.
Même si Natura Brasil a ouvert sa seule et unique boutique au monde à Paris, c'est malgré tout le choix qu'ils ont fait, poursuivant la manière dont la marque s'est toujours développée.
Finalement, dans un univers de surchoix ou la recommandation a toujours plus de poids, cette technique n'est pas dénuée de sens car on est dans la recommandation pure et pas dans la survente car dans cet environnement ou vous vendez aux amies de vos amies, la réputation à un poids très fort.
Par ailleurs, crise économique oblige, cela permet à des milliers de femmes de se constituer un revenu complémentaire voire un vrai salaire. On se retrouve avec autant de mini entrepreneur beaucoup plus consciencieuse qu'un vendeur de boutique payé au lance pierre.
Cela va complètement à l'encontre de tous les modèles de modernisation du processus d'achat, on revient à de l'authentique, et cela pourrait être intéressant à observer.
En fait, on remet de l'humain : tout ca pour ca !