• 14 Commentaires

Quand Obama habille ses filles avec une petite marque française (Dino et Lucia)

Dino et Lucia Obama
Cette semaine est sortie la toute première photo officielle de la famille Obama et surprise pour la directrice générale de l'entreprise Dino & Lucia (petite marque française de mode pour enfants) puisqu'elle a découvert les 2 filles de Barak Obama habillées avec ses robes...

De quoi lancer un énorme buzz pour cette marque qui vient (j'exagère à peine puisque créée en 2004) juste de naître !

Pour un pays aussi protectionniste, c'est vraiment intéressant que son président fasse porter à ses filles des habits qui ne sont pas américains ni d'une grande marque connue d'ailleurs.

Cela dit, il y a peu de marque bien spécialisée sur des vêtements tendances pour les enfants (si ce n'est les grands couturiers qui ont une branche effectivement).

J'avoue que j'adore ce genre d'histoire dû à une succession de hasard (je ne parle pas de la qualité (bien réelle des produits)) qui peuvent faire naître de véritables succès. Gageons que ca soit le cas pour Dino et Lucia.

Une information que j'ai eu en avant première pour connaître un peu la Directrice Générale de la société mais qui devrait être rapidement reprise je pense parce qu'on aime tous les belles histoires !

  • 3 Commentaires

118 712 part en campagne avec rueavendre.com

Personnalisation_du_profil

Vous vous souvenez il y a un peu près 3/4 ans  la guerre que se sont livrés les annuaires, cela continue sur le web.

Ainsi  l'annuaire 118 712 lance une nouvelle campagne de vidéos personnalisées dans laquelle vous pouvez récupérer à votre nom les Champs Elysée par exemple.

Le module, plutôt bien réalisé, a un but : donner envie aux gens d'aller s'inscrire sur le moteur de recherche de 118 712 afin de renseigner leurs coordonnées selon les renseignements qu'ils auront bien voulu indiqués (mail, blog, téléphone, réseaux sociaux...).

Finalement 118 712 se fait carte d'identité numérique (le début du personal branding après tout) avec un moteur de recherche nouvelle génération plutôt malin puisqu'il n'y a qu'un seul champs qui derrière vous permet en fonction de la localité de cibler la personne que vous recherchez (en cas de doublon).

Point assez malin par ailleurs, vous pouvez renseigner votre numéro de téléphone pour pouvoir être contacté mais sans que ce dernier soit visible (plutôt rassurant) quand même....

Je trouve cela assez intéressant dans la mesure où tous les outils de personal brading dont je parle régulièrement ici restent (selon moi) utilisés par une minorité tandis qu'un annuaire de renseignements est très accessible et devrait séduire plus largement.

Capture d’écran 2009-10-31 à 11.00.22

article et diffusion vidéo sponsorisés

  • 5 Commentaires

Max le Tampax : l'école pour devenir un bon tampon !

Et oui je sais, on pourrait se dire comme ca que le sujet me dépasse un peu et.....ben et c'est le cas en fait tant et si bien que c'est une nouille qui m'a fait découvrir ce site de la marque Tampax.
Tampax a prouvé qu'ils savaient mettre en place une vraie stratégie long terme de relationnel sur le web avec leur plateforme (being a girl) qui connaît un énorme succès sur tous les pays (17) ou elle est présente.
Cela ne les empêche pas d'aller chercher de manière différente et plus détendue de nouvelles personnes mais toujours sur une cible jeune et féminine (non sérieux ?).

Cet été ils ont donc lancé le blog de max le tampax qui est passé un peu inaperçu (en tous cas dans ma sphère) mais qui a connu un relatif succès auprès de la cible avec + de 45 000 visites sur le dernier mois, plus de 2 500 contacts créé et près de 60 commentaires par note.

Un bon exemple je trouve quand il s'agit de s'adresser de manière pertinente à une cible jeune sur un sujet qui n'est vraiment pas fun et sur lequel il n'y a, à priori, pas grand chose à dire !
C'est même là toute la force de l'opération finalement : arriver à faire rire et à créer du contenu intelligent autour d'un produit aussi basique qu'un tampon !
Dommage que le blog soit terminé, je pense que ca aurait pu en faire rire certain. Cela dit, il nous laisse avec quelques vidéos sympathiques.
  • 3 Commentaires

Un Yéti pas ordinaire !

Le buzz, le buzz, le buzz : le mot est lâché et on essaie de faire parler les gens, de les faire se poser des questions.

Pour ce faire, rien de mieux que de les surprendre par exemple.

C'est ainsi que j'ai vu débarquer un Yéti à mon bureau :

A priori il à l'air assez casse cou aussi ce Yéti :

En tous cas, c'est plutôt pas trop mal et je ne saurais pas qui se cache derrière tout ça puisque je pense qu'au moment du reveal, je serais en vacances et bien loin trop au soleil pour penser à un Yéti aussi sympathique soit-t-il !

  • 22 Commentaires

Mais qui est Grégory Pouy ?

Non non je ne parle pas de moi à la 3ème personne, je ne me fais pas une crise d'égo aiguë...non décidément pas...
C'est un slide que j'ai vu apparaître à ma grande surprise en pleine présentation de l'outil de Buzzmonitoring (Opinion Tracker)  d'Ami Software...
En dehors du fait qu'il devait y avoir une centaine de personnes et que ca m'a mis un peu mal à l'aise, la question reste intéressante à poser...et je ne suis pas sur d'avoir la réponse moi même...
Non non pas de psychothérapie prévue sur ce blog mais juste du personal branding en fait.

L'une des innovations du logiciel d'AMI Software est de pouvoir capturer en 1 clic les infos des principaux moteurs de recherche comme Google ou Twitter et d'en générer des graph automatiquement.

GPouyreseauexpressionssaillantes

A en croire le resultat me concernant, rien d'étonnant [ni d'excitant d'ailleurs - désolé mais je vous jure que je ne suis pas aussi chiant que mon nuage de tags] mais ce qui est intéressant c'est que les équipes d'AMI software ont créé un plugin firefox pour leurs clients.

On pourrait donc tout à fait imaginer que des cabinets de recrutement ou des départements RH s'en servent pour savoir à qui ils ont affaire en 1 clic. Les occurences les plus évidentes ressortent, les gens, entreprises avec qui vous êtes liés aussi...

Quand on parle de personal branding, cela me semble être l'avenir car ainsi tout va ressortir de manière graphique en 1 clic et pas seulement les résultats de la 1ère page google (70% des recruteurs vous googlise au cas ou vous auriez un doute).

Si vous aussi vous souhaitez avoir votre graph, je peux essayé de demander aux personnes d'Ami de vous le faire.


Google social search : vos amis [encore] plus près de vous !

De nombreuses études ont démontrées que les gens font confiance aux gens comme eux.
La dernière en date, récupérée chez Henri, est cité par Socialmediabiz qui nous explique que le pourcentage de clients qui vont sur Internet consulter les avis d'autres clients avant de faire leur achat a augmenté de 84% par rapport à l'an dernier avec un découpage par catégorie de produit comme suit :
    * produits électroniques : 56%
    * meubles : 33%
    * habillement : 21%
    * Produits blancs : 45%
    * Bricolage et Jardinage : 18%
    * Produits de loisirs : 12%
    * Produits de sport : 9%
    * Alimentation : 2%

Par ailleurs Forrester en parle depuis un moment et nous assure que nous allons, de plus en plus, amener [virtuellement] nos amis avec nous pour faire nos choix.

Google social search est une première brique dans ce cadre et vous le remarquerez impose une utilisation de l'ensemble des outils de Google (Gmail à minima).
En dehors du fait que je trouve la stratégie de Google vraiment intelligente pour imposer son hégémonie sur les services connexes au moteur de recherche, je trouve cette évolution vraiment intéressante et intelligente car si l'internaute [et moi aussi] fait confiance aux avis d'internautes labmda il fait beaucoup plus confiance à ses amis évidemment.
Dès lors que l'on a un carnet d'adresses un peu développé, cela permet d'avoir des avis sur un large choix de produits/services.
En tous cas, cela donne le ton et présage de l'évolution de pas mal de choses à mon sens.
  • 3 Commentaires

Cisco et Flip démocratise la vidéo

11 h de vidéos uploadées chaque minute sur Youtube....ca laisse songeur, autant dire que le format vidéo s'est largement démocratisé avec les téléphones, appareils photos qui permettent de faire des films très facilement.
Le marché des caméras quant à lui s'est démocratisé en terme de tarifs mais pas forcément d'usage.

Pour être honnête, quand j'ai vu pour la 1ère fois une caméra Flip et que Fred me disait que c'était la révolution aux US et que ce produit était génial parce qu'il comportait un port USB, je n'ai pas compris.

Ok pour les autres, il faut rajouter un câble mais bon ca va pas casser 3 pattes à un canard comme avantage concurrentiel.

Et puis quand j'ai eu la présentation produit et l'occasion de découvrir par moi même la caméra, j'ai vraiment compris le plus du produit (je devrais dire du service car effectivement le produit (la caméra) n'a rien d'exceptionnel si ce n'est qu'elle est simple, petite, maniable et qu'elle filme en haute définition).
Non non, ce qui fait la différence, c'est très clairement que le logiciel soit dans la caméra, qu'il s'installe automatiquement dès lors que vous le branchez sur votre ordinateur. Et ce n'est pas n'importe quel logiciel, celui-ci est particulièrement simple. Que ce soit pour couper le film, en tirer des photos, mettre une musique en fond, l'envoyer sur Youtube ou par mail, mettre un titre et un générique de fin, tout cela est simplissime.
Au final vous vous retrouvez avec un film qui ressemble à quelques chose en 2 à 3 mouvements.
Quand j'ai parlé de ce produit à mes amis, on m'a renvoyé à l'Iphone 3Gs qui propose le même type de prestation mais en fait, ce n'est clairement pas aussi puissant car beaucoup de choses manquent, dont le fait de filmer en HD (et ce n'est pas rien).
Même ma mère pourrait le faire et comme chacun sait, le test de la maman reste l'élément essentiel !
C'est vraiment étonnant comme positionnement car généralement pour ce type d'innovation, tout l'argent est mis dans le produit et quasi rien dans la suite logiciel, sauf qu'ici c'est l'inverse.

En bref, si vous souhaitez faire des films sympa et très facilement flip est l'outil qu'il vous faut !

Do-you-flip
Photo de M Maitre avec Christophe Beaugrand &  Barka

Et histoire de parfaire le lancement, l'agence La Chose a organisé une bien belle soirée la semaine dernière qu'une multitude de célébrités ont honoré de leur présence au VIP : Samuel Benchetrit, Amelle Chahbi du Jamel Comedy Club, Louis Bertignac, Mirwais, le groupe Gotan Project,  Lou Doillon, Marcel Desailly, Christian Blachas, François Kermoal, Xavier Gens, Christophe Beaugrand, Frédéric Foretier, Jan Kounen, Benjamin Siksou, François Girbaud…

  • 3 Commentaires

U2 en live sur Youtube : Internet tue-t-il l'industrie de la musique ?

U2
Alors autant le dire tout de suite, je ne suis clairement pas un spécialiste de la problématique de l'évolution du marché de la musique.
Une fois que l'on sait ca, on prend cette note avec un peu plus de recul et on se dit simplement qu'il s'agit de mes 3/4 réflexions sur le sujet.
Tandis qu'avant c'étaient les CD et autres supports qui faisaient vivre les artistes et donnaient envie d'aller aux concerts, désormais les consommateurs sont en quête (comme dans tous les secteurs) d'expérience et ce sont désormais les concerts qui font vivre les artistes.
On peut critiquer le téléchargement gratuit, c'est un fait et désormais avec tous les sites de partage ou radio en ligne, l'accès à la musique ne semblent plus pouvoir devenir payant.
Dans ce cadre, Spotify a développé une offre qui me semble vraiment pertinente d'ailleurs, puisque l'accès est gratuit tandis que pour un usage plus pratique, il faut débourser une somme fixe par mois (un peu comme pour Flickr dans le principe).
Alors revenons-en au concert live de U2 en accès gratuit pour le monde entier cette nuit.
Il y a encore quelques années, cela aurait été inimaginable (je ne parle pas du coté technologique de la chose) mais du coté business : donner accès gratuitement à un événement payant, c'est un peu se tirer une balle dans le pied aurait dis les bien-pensants.
Mais en fait, si on y réfléchi bien, cette opération a été un vrai coup RP (relations presse) pour le groupe et ils se servent du potentiel du web/social medias pour toucher une cible internationale dans une sorte de communion dans laquelle on se sent proche des membres du groupe (on est là avec eux).
Évidemment, ils auraient pu penser à faire payer un e-ticket pour faire encore plus de profit mais ici ils touchent tous leurs fans voire ils recrutent et s'assurent du succès de leur future tournée. En donnant ils vont récupérer au centuple car participer à un concert est une expérience qui ne peut pas être transmise via Youtube, ca donne juste envie (cela fait un peu penser au défilé Vuitton sur Facebook d'ailleurs - même stratégie avec un média différent).
Pour Youtube qui a permis l'opération c'est aussi une belle manière de montrer leur hégémonie. D'ailleurs, le concert sera rediffusé sur Youtube puis sera accessible gratuitement.
Bien sur je n'ai pas les chiffres (vente de CD, participation, nombre de fans récupérés...) mais à voir l'activité sur Twitter et les médias qui en parlent déjà, on peut se dire que l'opération est plus qu'un succès.
Au final, Internet ne tue pas l'industrie de la musique, il la rend plus accessible pour encore mieux la vendre.
  • 1 Commentaire

Ambiance musicale du dimanche : Madvillain

Cette semaine, j'étais à fond sur la conférence Buzz the Brand et je suis vraiment content que tout se soit bien passé, les gens semblaient ravis et personellement, j'ai trouvé les speakers d'un excellent niveau, c'était top !

Maintenant, il va falloir prendre le festival du film viral à bras le corps et tout semble bien engagé ! les soumissions se sont achevées et nous avons reçu près de 2 000 vidéos que ma charmante assistante a patiemment, jour après jour, modéré.

Cette semaine sera donc sous le signe de vidéos virales parce qu'il va falloir que nous fassions une sélection d'une centaine de vidéos pour le jury (12 par catégories).

Et puis, je commence à organiser mes vacances puisque dimanche prochain je m'envolerai pour Salvador de Bahia au Brésil pour 2 trop courtes semaines. Billets pris un peu au dernier moment sur un coup de tête. Première fois que je partirai seul mais j'attends cela avec impatience. Peut être que je vous expliquerai....ou pas... à voir.

Coté musique, j'ai découvert sur le profil Facebook d'une de mes "amies", Madvillain. Je ne connaissais pas du tout cet artiste et ce morceau est juste top ! Du rap donc avec un son assez doux d'accordéon qui donne un ensemble très agréable à écouter qui mixe (pour moi), un coté volontaire qui va de l'avant avec un coté un peu mélancolique. On regrette simplement que le morceau soit très (trop) court.

Bonne écoute et bon dimanche

  • 5 Commentaires

Bien gérer sa réputation en ligne [pour une entreprise]


Hier, je faisais une intervention sur l'e-reputation des marques dans le cadre de la conférence Buzz the Brand.
Force est de constater que l'évolution du web a changé la donne puisque désormais, la marque se fait émetteur et récepteur et qu'elle doit désormais faire avec le contenu généré par les consommateurs.
Cependant, j'ai voulu avec ces quelques slides rappeler quelques basiques :
1. Travaillez votre référencement naturel
2. Surveillez votre marque (typosquatting, cybersquatting, liens sponsorisés)
3. Éduquez  vos salariés : ils sont votre 1ère communauté donc vos 1er ambassadeurs mais potentiellement aussi votre plus gros risque !
4. Écoutez ce qui se passe dans le web social (réseaux sociaux, forum, Twitter, blogs...) et réagissez. Découvrez qui sont les enthousiastes autour de votre marque, donnez leur la possibilité de "grandir" sur le web, ils vous en seront reconnaissants.
5. Devenez acteur en générant des conversations à travers toutes les techniques que l'on connait bien sur.

Par ailleurs, dans cette présentation, j'étais accompagné du directeur Internet Grand Public de SFR mais également du directeur de l'innovation digitale de l'Oréal.

Finalement, ce sont leurs retours d'expérience qui étaient les plus riches. Dans le 1er cas, SFR nous a expliqué les difficultés qu'ils avaient face à ces nouveaux mode de communication (beaucoup d'actions disparate, peu de mesure du résultat, peu d'écoute et pas de gestion des conversations en ligne, difficultés organisationnelle en interne...) et l'Oréal qui a un peu plus avancé sur le sujet nous montrait comme il est important d'avoir un contrat social pour chacune des enseignes  (il ne s'agit pas d'avoir une politique équivalente sur l'ensemble du portefeuille de marques évidemment) et les différentes avancées qu'ils avaient pu faire dans le domaine !

1 heure de discussion et de partages vraiment intéressants !
Tout cela sera bientôt disponible en vidéo sur techtoctv et je vous redonnerais le lien quand ce sera fait.