• 15 Commentaires

Trouver le bonheur ?

De manière générale je suis une personne heureuse et peu de choses dans ma courte vie m'ont déjà déstabilisé de ma ligne de conduite (si si je vous assure que j'ai pris des coups moi aussi).
Je ne peux m'empêcher de vouloir faire le bien autour de moi, de me satisfaire de toutes les petites choses qui m'arrivent, c'est de cette manière dont je fonctionne, imbécile heureux pourraient dire certains...
Toutefois, depuis quelques mois, j'ai justement dévié légèrement et puis une personne m'a offert ce livre : Illusions de Richard Bach.
Je n'ai jamais lu de livre plus juste et je ne pourrais jamais remercier suffisamment la personne qui me l'a offert.
Le bonheur est là en 155 petites pages d'un livre de poche à la couverture douteuse.
Je vous livre une petite phrase de l'introduction qui vous donnera sans doute le ton :
"Si un homme disait à Dieu qu'il désire plus que tout aider le monde souffrant, quel qu'en soit le prix pour lui-même, et si Dieu répondait et lui disait ce qu'il doit faire cet homme devrait-il faire ce qui lui a été dit ?"
[...] "Et que feriez-vous, si Dieu vous parlait droit dans les yeux et disait : Je vous commande d'être heureux dans le monde aussi longtemps que vous vivrez, que feriez-vous dans ce cas ?"

Bon là ou je suis un peu vache, c'est que ce livre n'est plus édité (sans doute trop loin dans la longue traine) et qu'il coute un bras (même en poche) sur le marché de l'occasion (y'a pas de mystère).
Cela dit, je vous le dit, le secret est là ! De mon coté, je pense qu'il est devenu mon livre favori, celui dans lequel je me replongerais dès que je sentirais mon esprit divaguer vers des pensées sombres.
Merci !

  • 10 Commentaires

Le marketing communautaire s'inscrit dans un processus et pas dans une opération promotionnelle !

Depuis quelques temps, on parle beaucoup de marketing communautaire, d'UGC (User Generated Content ou contenus générés par les internautes), d'intelligence collective...toutefois, il ne faut pas oublier que mettre en place une stratégie de communication communautaire n'est pas accessible à tout le monde (pas simple de créer une communauté autour des frigos par exemple) mais surtout doit s'inscrire dans le temps et se construire au fur et à mesure.
Évidemment on voit naitre ça et là des opérations promotionnelle d'UGC pour des marques mais cela ne fonctionne que pour les marques qui possèdent déjà un vrai capital et on ne va pas tellement en profondeur dans ces opérations dont le principe est plutôt "créatif".
Une vraie communauté peut vous apporter beaucoup plus que cela, du "bruit" permanent autour de votre marque bien sur (qui va vous permettre de gérer les plages de silence médiatique) mais aussi des insights qui vont vous permettre d'orienter votre stratégie au fur et à mesure afin qu'elle corresponde parfaitement aux attentes.
Cette présentation de François, même si elle n'est pas très design, a le mérite d'etre particulièrement claire sur la manière dont cela peut fonctionner. Je vous laisse donc la découvrir :

  • 5 Commentaires

Un changement de stratégie de communication doit-il forcément venir de la direction générale ? Le cas de Coca-Cola.

La semaine dernière j'ai eu la chance d'être invité, avec 6 autres blogueurs, à rencontrer le directeur du digital et le directeur général de Coca Cola France.
Passé l'effet sur l'égo, je me suis demandé si cela méritait une note mais je crois que oui.
Pas forcément sur le détail des 2h30 de discussions même si ces dernières ont été enrichissantes pour les 2 parties, pas forcément sur le projet "2.0" de Coca Cola qui était à l'origine de l'invitation mais plutôt sur l'ouverture d'une marque comme Coca Cola et surtout le temps que son dirigeant a décidé à passer avec des blogueurs.
Si l'on revient ne serait-ce que 2 ans en arrière, cela aurait pu faire une news dans un magazine spécialisé et aujourd'hui ça ne surprend plus personne finalement...
Les blogueurs commencent à s'intégrer au fur et à mesure comme un media à part entière, des gens avec lesquels il faut savoir réfléchir en bonne intelligence. Ne pas leur donner plus de pouvoir qu'ils n'en n'ont mais ne pas se priver de leurs éventuelles idées et de l'écho qu'il peuvent créer.
Toutefois, qu'un directeur général prenne autant de temps (et annonce qu'il continuera dans ce sens) fait preuve d'un état d'esprit pour la marque qui laisse présumer qu'ils sauront prendre le tournant et faire évoluer leur stratégie pour s'intéresser vraiment aux consommateurs.
En formation ou conférence beaucoup de marketers me font la remarque que pour eux il est plus simple de ne rien changer à leur stratégie de communication : une agence créative + des médias = un cout GRP et une cible touchée.
Si ça ne fonctionne pas, ce n'est pas de leur faute et ils pourront toujours s'appuyer sur des chiffres qui parlent à leur dirigeants (même s'ils ne veulent plus dire grand chose) pour prouver leur bonne foi.
En résumé, on ne prend surtout pas de risque pour conserver son job.
Pourtant tout le monde sait que c'est en prenant des risques qu'on avance et que c'est aussi ainsi que l'on prend des parts de marché - l'équation n'est pas facile.

De mon expérience, les entreprises qui se sont lancées dans les médias sociaux ont eu 2 types d'expérience :
- Soit ils ont fait l'expérience sur une petite opération de l'efficacité que cela pouvait engendrer et les équipes se sont appuyer dessus pour aller plus loin.
- Soit ils ont pris une grosse crise (Comcast, Dell...) à cause des médias sociaux, ce qui leur a fait réaliser que quelque chose était vraiment en train de se passer...

Toutefois, je me fais régulièrement la réflexion que ce type de changement dans une société doit forcément venir de la direction générale pour qu'il soit bien appliqué tant le R.O.I. est différent des chiffres auxquels nous sommes habitués.
Cela dit, je n'ai aucun doute que ça finira par arriver, ne serait-ce que par stratégie de Me-too (ah ben si les autres le font, faudrait peut être qu'on y pense nous aussi).

  • 8 Commentaires

Ambiance musicale du dimanche : John Legend..ah non…John & Jehn…

Cette semaine, beaucoup de conférences et de formations à mon programme, que ce soit pour l'UDA (Union des Annonceurs), pour France Télévisions et encore pour Be'Com. C'est toujours intéressant de discuter avec des personnes qui n'ont pas forcément la même culture que vous et qui viennent avec leur problématique de communication propre. Et puis, il faut dire ce qui est, j'aime bien expliquer et discuter, convaincre aussi parfois.
Cette semaine je suis également allé à un concert et il faut que je vous raconte cette petite histoire qui, je suis sur, vous fera sourire !
Myrtille m'appelle et me dit qu'elle va interviewer John Legend pour le compte des Solidays puis qu'elle va à son concert.
De mon coté, j'adore ce chanteur et du coup je lui fais savoir. 30 minutes plus tard elle me rappelle et m'invite à la rejoindre à la Maroquinerie...
Je suis surpris qu'un mec comme John Legend puisse jouer dans une aussi petite salle mais bon, ça peut aussi être un showcase...en tous cas, j'envoie un petit twitt, j'enfourche mon scoot et j'y vais.
Quand j'arrive, j'ai du mal à comprendre, je vois des affiches pour John et Jehn...et bêtement, je me demande "mais qui est cette Jehn qui chante avec John Legend ????".
Arrive Myrtille qui m'explique (vous l'aurez compris) que ce n'est pas John Legend mais John & Jehn, un groupe de rock français ultra tendance dont je n'avais jamais entendu parler...
J'éclate de rire et me trouve tellement couillon...mais je vais au concert et découvre un couple à l'univers très particulier.
J'ai du mal à rentrer dedans pour être honnete mais passé quelques minutes, ils vous entrainent et c'est vraiment super chouette.
Je vous laisse donc découvrir, ces 2 amoureux particulièrement jolis [en plus] en image sur la chanson 20L07:


Bonne écoute et bon dimanche !

  • 9 Commentaires

Mr Mint sort du cadre [en bois]

MrminpinocchioC'est assez rare que je reprenne des pubs classiques mais celle-çi je la trouve intéressante car elle sort des sentiers battus.
Je trouve qu'en récupérant les codes des publicités de parfums ils arrivent à arrêter l'œil et à amuser le consommateur.
La créativité a vraiment du bon meme si ici ce n'est pas non plus la révolution bien sur !

Source
Advertising Agency: Euro RSCG, South Africa
Creative Director: James Daniels
Art Director: Laura May Vale
Copywriter: Justin Wanliss
Illustrator: Clive Kirk

  • 11 Commentaires

La force de la communauté suffit t-elle ? :le cas d'Archiduchesse

ArchiduchesseSi vous vous intéressez un peu au web, le nom de Patrice Cassard ne peut pas vous être inconnu.
En effet, c'est lui qui a créé (puis revendu) le site la Fraise il y a quelques années.

Depuis il a fait plusieurs petits projets et ici fait une nouvelle tentative avec Archiduchesse.

Archiduchesse est un site sur lequel vous pouvez trouver des chaussettes de toutes les couleurs et produites en France afin qu'elles sied parfaitement avec vos chaussures.
Ce site joue sur une tendance de fond qui est la montée en force des baskets comme éléments mode et puis par ailleurs, sur la volonté des consommateurs d'être différents sans forcément prendre trop de risques (les chaussettes c'est nickel pour cela).
La question à se poser c'est de savoir s'il y a vraiment un marché pour un produit aussi niche et dont seul une minorité se préoccupe ?
Patrice peut être content car grâce à sa communauté il a réalisé plus de 4 000 € de CA dès le 1er jour et a obtenu le soutien de nombreux blogs et sites web. C'est aussi cela la force d'une communauté bien sur mais ça ne fonctionne qu'un temps (on ne s'achète pas des chaussettes tous les jours) si le produit ou le service associé ne sont pas au rdv.
Quand j'ai vu la news, je me suis dis que c'était trop niche, que les gens n'allaient pas venir sur un site web pour s'acheter des chaussettes aussi françaises et colorées soit-elles. Par ailleurs, ce n'est clairement pas le 1er site web à vendre des chaussettes.
Cependant, il a pris un positionnement bien spécifique et je me dis que finalement ce site peut prendre, justement grâce au bruit que la communauté va générer (eh regarde mes chaussettes !) et que si le service est associé (facturation, livraison), il doit pouvoir fidéliser un petit nombre de clients (Patrice est vraiment fort pour amener une communauté avec lui) qui devraient lui permettre de rouler sa bosse.
Je ne suis pas certain que ce site pourra être revendu à la hauteur d'un "La Fraise" mais c'est une initiative intéressante et qu'il faut suivre.

  • 14 Commentaires

Le futur du téléphone mobile en vidéo!


Le téléphone mobile prend une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne - difficile de vivre sans désormais et l'oublier ou pire, le perdre revient à un drame.
Pourtant, la téléphonie mobile est massivement arrivée dans nos vies depuis 1995 un peu près, c'est à dire il n'y a pas très longtemps.
Il est donc intéressant de voir comment des spécialistes peuvent envisager son avenir...
Bien évidemment cet exercice est périlleux et ils se trompent sans doute.
Malgré tout, cette vidéo se base sur des éléments qui existent déjà, des tendances que l'on sent venir donc il y a des chances pour que ce qui est décrit arrive effectivement.
Même si je n'aime pas trop la manière dont cette vidéo est tournée (on dirait qu'elle fait dans le sensationnel et qu'on regarde TF1), je la trouve donc intéressante.

Après, puisqu'il s'agit d'un blog de marketing, on peut s'attendre à ce qu'on parle...ben euh...marketing et communication...
Ma vision en 2009 (je ne m'aventure pas perso à faire de la vision à 20 ans) c'est que les gens utilisent principalement leur téléphone pour...téléphoner...
Alors bien sur il y a l'Iphone mais cela reste un épiphénomène pour le moment puisqu'il y a à peine plus d'1 million d'utilisateurs en France (ça devrait grossir puisque les opérateurs français) sont, à ma connaissance, les seuls à subventionner les portables.
Pour le moment il est donc trop tôt pour avoir une stratégie de communication sur le mobile sauf si vous souhaitez toucher une cible bien particulière - en dehors de cela c'est un "nice to have" aujourd'hui.
Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas se positionner car le marché devrait décoller et la nouvelle levée de fonds de 6 M€ de Goojet n'est pas un hasard...
Encore beaucoup de choses passionnantes qui vont nous surprendre en tous cas !

source

  • 27 Commentaires

Ras le bol des médias sociaux : un blog pour qui ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître (quoique), cette note ne va pas parler de médias sociaux.
Je voulais surtout faire référence aux commentaires que j'ai eus sur ma note de vendredi dernier.
Pour vous la faire courte, cette note traitait de la possibilité (forte) pour les TPE et PME d’utiliser les médias sociaux dans leur stratégie marketing, et faisait référence à une étude emarketer. Cette problématique est souvent posée par les entreprises, c’est pourquoi je trouvais intéressant d'en parler ici… mais les commentaires que j'ai eus étaient plutôt négatifs, pas forcément sur le fond de la note, mais plutôt sur le fait que ce blog, (mon blog donc), traitait trop du sujet.

J'aime la critique car elle permet de se poser 1 seconde !
Quand j'ai ouvert ce blog, c'était pour trouver du boulot. Pour un recruteur il est toujours difficile de juger une personne en 20 minutes, c’est pourquoi il me semblait intelligent, voire important, de montrer quelles étaient mes réflexions sur un tas de sujets différents. Et puis au fur et à mesure, ce blog a pris une certaine importance, toute relative certes, mais suffisamment pour ça change ma relation avec lui...on essaye d'être plus pertinent, on se met une mini pression malgré tout… Constat un peu triste, mais il faut être honnête, c’est d'autant plus vrai quand on est 1er sur Wikio. Bien sûr c'est un classement pourri, bien sûr on a envie de dire que ça ne nous influence pas du tout, mais en toute honnêteté, c’est faux... Quand ça marche, ça fait plaisir, et on essaie de faire en sorte que ça continue.
Pourtant, je ne suis pas un fou de statistiques : j'ai installé Google Analytics il y a seulement 3 semaines (bientôt 4 ans que ce blog est ouvert), j'ignore combien j'ai d'abonnés à mon flux RSS, je ne me prends pas vraiment la tête pour faire des notes (et des titres) à référencement. J'essaie juste d'être régulier dans la publication sans que cela gêne mon travail (et parfois ce n'est pas réalisable).

Alors, pour revenir au sujet d'origine, comment réagir quand des lecteurs vous disent qu'ils ne sont pas intéressés par une note ?
On en revient à se poser la question du « pourquoi un blog ? »
Pour moi c’est une veille permanente, une mémoire de tout ce que j'ai pu lire d'intéressant, et la chance de partager tout ça au quotidien avec des personnes qui ne le sont pas moins.
D'un coté, on a envie de faire plaisir aux lecteurs mais d'un autre coté, ça reste une démarche personnelle. Les médias sociaux me passionnent et constitue vraiment une thématique qui me semble incontournable … J’ai un peu envie de dire que si le sujet n'intéresse pas, il suffit de ne pas le lire !
J'exagère bien sur et je comprends bien la critique mais cela m'a également fait réaliser, en en discutant avec une amie, que ce blog devenait moins personnel dans le sens où je partageais moins mes opinions et que j’avais sur le sujet un petit côté « maître d'école »… que je ne suis évidemment pas : qui peut s'affirmer spécialiste d'une chose en mouvement perpétuel ?

Voilà, je voulais simplement partager avec vous la manière dont je vis ce blog de mon coté et je vous laisse commenter à foison si vous le souhaitez.
Je vais essayer d'élargir un peu les sujets malgré tout. Maintenant que je ne suis plus 1er sur Wikio je peux lâcher la pression et parler cul si j'en ai envie non ? (Et le premier qui dit que je parle cul pour repasser premier…)

  • 1 Commentaire

Ambiance musicale du dimanche : Naive New Beaters

Cette semaine pas mal de musique dans la tête mais avant de commencer je parle 2 minutes de ma rencontre avec Stan Smith !
Non mais sérieux Stan Smith, c'est pas rien quand même...enfin quand on aime un peu le sport, les baskets et particulièrement adidas, on ne peut pas rester insensible.
Clairement je n'ai pas ouvert mon blog pour avoir des cadeaux ou pour participer à des expériences incroyables mais j'avoue que je suis vraiment content que cela puisse me donner la chance de faire de telles rencontres !
Bref, c'était vraiment cool !
Cette semaine, je suis également allé au concert des Naive New Beaters - je suis ce groupe depuis très longtemps (pour la simple et bonne raison qu'une amie à moi était en stage en agence de com avec le chanteur) mais je ne les avais jamais vu en concert !
Perso, j'ai trouvé ça vraiment mortel mais ma copine avait l'air de dire que c'était vraiment mieux dans de petites salles et était relativement déçue de la prestation.
Et puis, Vendredi soir je me suis rendu au festival "mal aux pixels".
Je ne connaissais pas mais le pitch m'a tout de suite parlé :
"Le festival Mal au Pixel réunit des artistes de la scène européenne et des regards décalés sur les usages de l’électronique : technologie insolente, bricolages inédits et créations sans frontières... Pour la 4ème édition, ils recyclent les grandes questions environnementales et bousculent nos repères écologique."
Vendredi soir c'était concert et c'était vraiment une bonne ambiance. Une bonne semaine donc !


Du coup, coté musique, je vous place le clip le plus connu des Naive New Beaters.
En fait, quand je disais à mes amis "je vais au concert des NNBS" je me suis rendu compte que j'avais surestimé leur notoriété. Du coup, j'aide un peu à travers cette petite note même si j'ai bien conscience que ca ne change pas grand chose.
Bonne écoute et bon dimanche.

  • 14 Commentaires

Les petites entreprises et les médias sociaux

PME Emarketer

Il y a 1 semaine environ je vous expliquais, en m'appuyant sur des chiffres d'emaketer, que les communicants et les marketers avaient tendance a penser qu'une stratégie digitale passant, en partie, par les médias sociaux était réservée aux grandes entreprises travaillant pour des produits obligatoirement "sexy".
Comme je l'expliquais, Internet est, par essence, un média de niche qui permet d'aller particulièrement loin de la ciblage.
Cela implique que les entreprises en B2B peuvent évidement tirer bénéfices de moyens de communication alternatifs mais il en va également de même pour les petites entreprises.
Ainsi, Emarketer nous donne quelques chiffres sur l'utilisation des médias sociaux dans les petites entreprises pour se rendre compte que finalement aux US et au Canada, ces dernières commencent à intégrer ces méthodes.
Il me semble très clair que pour des petites structures, le conversationnel est d'autant plus important.
Évidemment cela prend un peu de temps (à défaut de budget) mais beaucoup de choses sont possibles et qui a plus intérêt que les petites entreprises d'être au plus proche des clients.
PME 2 Emarketer
L'étude d'Emarketer annonce que Twitter est peu utilisée par les PME US mais cela dit il existe de nombreux exemples vraiment intéressants qui nous montre comment des TPE (Très Petites Entreprises) ou des PME (Petites et Moyennes Entreprises) peuvent l'utiliser.
Ainsi, une boulangerie en GB annonce aux personnes habitant dans le quartier dès que le pain est chaud ou encore une pizzeria aux USA s'en sert pour faire des promotions exclusives...