• 4 Commentaires

Ambiance musicale du dimanche : Hum Riddim !

Cette semaine, j'ai été un peu une étoile filante avec un passage sur Envoyé Spécial que je n'ai même pas vu [encore] - l'occasion de recevoir des mails de gens dont on a plus de nouvelles depuis des lustres et de quelques amis aussi.
Comme pour LCI, ca ne change pas grand chose mais je suis content d'avoir rendu mes parents un peu fiers de leur fiston.
C'est dingue quand même comme un passage à la TV est remarqué quand le web, la presse ou la radio ne font quasi jamais de vague -quoi qu'en disent les ayatollahs du web, la TV reste bien un media de masse qui fascine encore.
Autrement, une semaine un peu compliquée au niveau de l'emploi du temps et quelques difficultés persos - tout cela est rentré dans l'ordre hier jusqu'à ce que je rentre chez moi pour découvrir au bruit d'un clap-clap suspicieux au niveau de mes pieds que ma machine à laver le linge avait décidé de prendre un bain dans ma cuisine.
Ah le bonheur : essorer son salon et sa cuisine un samedi soir : j'en rêvais, ma machine l'a fait pour moi !
Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, en déplaçant mon frigo pour éponger, celui ci a trouvé la bonne idée de s'arrêter...hum, c'était bien, j'en redemande !!!
Bon il a fini par se remettre en marche quand même !
Bref, nous sommes dimanche matin et je préfère sourire !
Demain, j'aurais 32 ans...c'est assez dingue comme le temps passe... mais bon j'y reviendrais ...ben...demain par exemple !
Coté musique, on va se placer un bon son (ben tient) plein de soleil et qui ne me fait que penser à mon retour en vacances sur ma petite ile !

Bonne écoute et bon dimanche !

  • 4 Commentaires

Ils ont besoin d'un coup de main !

Quand j'ai reçu un appel sur mon portable boulot d'un prénommé Rachid Bekhaled qui me racontait une histoire invraisemblable de 2 mecs partis de rien (voire moins) qui voulait se faire une place au festival de Cannes, j'ai pensé à une opération de buzz...
Force est de constater que ce n'est pas le cas et ces 2 personnages ont une volonté de fer !
Originaire de la cité des 408 à coté de Besancon, ils se sont mis en tête que la banlieue et la cité n'était pas une fatalité (ce qui est vrai) et ont décidé de se bouger afin de réaliser leur rêve : se faire une place sur la croisette de Cannes à travers un film.
Les voilà donc partis dans une sorte de roadtrip où ils filment leurs aventures. Et ca fonctionne puisqu'ils ont réussi à rencontrer pas mal d'acteurs connus et autres personnalités à force de plan-D ou de combines.
Bref, un poste pour les aider encore un peu plus et puis pour relever que les efforts payent - Ici les 2 compères se donnent tous les moyens possibles pour faire parler d'eux et c'est remarquable je trouve (en tous cas, moi ca me touche).

  • 5 Commentaires

La SNCF se lance dans les media sociaux avec Rezo

Samedi dernier nous étions invité à découvrir le nouveau site web de la SNCF qui doit pouvoir permettre aux usagers de se mettre en relation.
Après tout, tout le monde le dit, le pouvoir va à ceux qui connectent !
Le principe est assez simple en fait puisque en vous créant un profil et en intégrant les villes que vous allez visiter, vous pouvez vous mettre en relation avec les personnes qui vont prendre le même train que vous, éventuellement partager un taxi, des bons plans dans les villes où vous aller, vous créez de nouveaux amis...
J'aime bien l'idée de pouvoir créer de la relation dans un train ou généralement on reste trop souvent seul (enfin quand on voyage seul évidemment) - qui sait, des couples devraient naître de ce site, sans doute quelques relations business ou simplement amicales.
C'est un pur service complètement gratuit mais renforce le claim de la SNCF :"on va vous faire préférer le train".
Évidemment en pleine période de grève le lancement va se faire plus difficilement mais je suppose que les usagers sauront aussi faire la part des choses.
In fine, ce principe avait été largement initié par train d'union qui proposait peu ou proue les mêmes services aux usagers du train mais n'avait pas la puissance de la SNCF pour le mettre aussi largement en place.
J'étais un peu dérangé de ne pas trouver, Virgile, le créateur de Train d'Union au meeting car cela me laisse présager qu'ils ont purement et simplement pris l'idée sans deal financier pour lui.
Dommage également que rezo.com soit déjà un réseau social existant et qui ne correspond pas au projet SNCF.
Bref, c'est une autre histoire.
A l'occasion de ce meeting, PPC & Henri ont décidé de faire une petite vidéo dont ils ont le secret et ici nous ont demandé notre secret pour bien travailler en train.
Vous allez comprendre que ma réponse n'est pas celle que j'ai donné initialement hors caméra, je vous laisse donc deviner ce que j'ai pu proposer et vous laisse participer bien sur si le coeur vous en dit !

  • 1 Commentaire

L'experiential Marketing selon adidas avec un hologramme

Quand on fait de la communication en magasin (trade et merchandising), on essaie toujours d'utiliser au mieux les vitrines pour donner envie aux passants de s'arrêter voire de rentrer.
A cette effet les grands magasins parisiens sont réputés pour leurs vitrines toujours impeccables, en particulier en périodes de fêtes.
Les vitrines sont un lieu d'expression très large (physiquement) et qui laisse donc place à l'imagination.

C&A en Allemagne avait créé un véritable raz de marée médiatique en mettant en scène un mannequin en hologramme pour la sortie de leur marque de lingerie en propre (alors que le lancement produit n'avait lui que peu d'intérêt).
Le principe était alors de pouvoir commander l'hologramme depuis le web à travers une série d'actions pré-enregistrés et de regarder en live la réaction des personnes devant la vitrine.

Ici adidas utilise le même principe d'hologramme à Paris Marseille pour l'une de leur vitrine avec le footbaleur Steve Madanda - dommage qu'ils n'aient pas intégré l'interactivité au principe par contre mais cela reste tout de même non habituel et va permettre d'attirer l'intérêt des média afin de créer un "buzz" dont les gens parlent (c'est ce que je leur souhaite en tous cas).
D'ailleurs cette vidéo du making-off devrait permettre de viraliser le message...

  • 14 Commentaires

De l'abus sur les médias sociaux

Vendredi soir, j'annonce que je vais à la soirée "Course en escarpins" en demandant qui je pourrais retrouver là-bas - C'est le principe, sur Twitter on partage ce que l'on fait.
J'arrive à la soirée et tombe sur une personne à l'entrée qui m'explique que ça fait déjà 3 personnes qui ont essayé de rentrer à la soirée avec mon nom (par chance la personne me connait et les as tous refusé).
Après avoir été un peu surpris de l'information, j'en conclu très rapidement que cela fait suite au Twitt envoyé et cela me renvoie à quelques questions de base.
En effet, sans être le monde des bisounours (même pas de très loin), les média sociaux sont des plateformes d'échanges entres gens du même sérail.
Certains se tirent dans les pattes mais cela reste principalement sur la toile et n'est jamais bien méchant.
Mais ici cela va plus loin et mérite d'être relevé - je ne suis pas blessé ou quoique ce soit mais si on prend un peu de hauteur et qu'on extrapole un peu, ça signifie que l'ère du partage sans arrière pensées s'arrête ?
Ors, c'est justement cet esprit qui fait tout le charme de ces échanges...Jusque ici j'acceptais tout le monde en followers sous Twitter car pour moi, c'est le principe même de ce type d'outil mais si des rapiats commencent à faire leur apparition, est-ce que cela signifie que je dois désormais leur demander pattes blanches, est-ce que j'ai seulement envie de le faire d'ailleurs ?
Quand demain je serais invité à quelque chose de plus select (c'est le cas jeudi) ou quelque chose pour lequel j'ai payé par exemple, est-ce que je l'annoncerais à l'avance sur Twitter avec la peur que quelqu'un se soit fait passé pour moi à l'entrée...j'ai toujours ma carte d'identité pour prouver mais cela me fatigue d'avance...
C'est dommage et surtout cela compromet une partie des échanges...

  • 3 Commentaires

Ambiance musicale du dimanche : Kerry James & Béné

Malgré la fatigue, ce WE se passe plutôt bien !
Vendredi soir, j'étais à la soirée organisée par D-Contract pour Sarenza et qui consistait en une course en escarpins.
Je vous le dis, les filles ont une capacité à vous surprendre qui est dingue : regardez la vidéo et la vitesse à laquelle les filles courent avec leurs talons, c'est hallucinant !
Cette soirée c'était du grand n'importe quoi, une ambiance de feu, des déguisements tout aussi incroyables.
Comme vous pouvez le voir sur la photo, Deedee était carrément dans l'ambiance, et la soirée m'a donné l'occasion de revoir Miss Hello et Requia !
Course_escarpins Bref, bien accompagné, j'ai passé une excellente soirée !

Coté musique, j'ai découvert ce morceau sur le blog de Damien - apparemment il n'est pas nouveau mais moi je ne le connaissais pas et sincèrement il accroche vraiment et je vous conseille plus que vivement d'écouter !

Pour ceux qui ont connu ce monde de plus ou moins loin, ca va vous prendre aux tripes !

Je vous souhaite une bonne écoute et une excellente journée !

  • 15 Commentaires

Comment je me suis ridiculisé grâce à ma mère et aux média sociaux

Il y a quelques temps, j'ai été interviewé pour Envoyé Spécial et cette AM je reçois ce SMS :
"Salut Greg, ce soir Envoyé Spécial sur le Red Bull, tu passes dans cette émission".

Le numéro n'est pas enregistré dans mon téléphone, j'en conclu donc que c'est le journaliste qui me prévient et je trouve ça plutôt sympa !
Du coup, forcément, je fais un twitt pour annoncer à ma petite communauté, twitt qui update mon humeur Facebook évidemment et qui prévient tous mes amis, puis je le dis aux collègues, je tel à mon père aussi (qui ne le ferait pas ?).
Comme je n'ai pas la TV à Paris, je fini  par téléphoner à mes parents ce soir pour savoir si l'émission est finalement passée et je tombe sur ma mère qui me dit :
Ma mère - "ah ben tu m'as répondu à mon SMS cette AM"
Moi - "ben de quel SMS tu parles ?"
Ma mère - "ben quand je t'ai demandé si tu passais dans l'émission de ce soir sur le Red Bull"

Au début je ne comprends pas, puis fini par réaliser que depuis que j'ai perdu mon téléphone, je n'ai pas enregistré le numéro de ma mère et que par ailleurs, ma mère aura formulé sa phrase comme une affirmation et non une question...
Je réalise donc le ridicule de la situation, j'ai honte et fini par exploser de rire - rire que je voulais partager avec vous qui allez pouvoir vous moquer de moi [et vous aurez bien raison]- en ce vendredi, annonciateur de fin de semaine, ça fait toujours du bien !
Je vous le répète bien assez souvent ici, il faut vraiment faire attention aux informations que vous envoyiez car votre crédibilité en dépend et que vous pouvez rapidement toucher beaucoup de monde (+ de 1000 pers dans mon cas) avec une phrase de moins de 140 caractères.
Je me suis fait prendre à mon propre jeu, ca m'apprendra !

  • 5 Commentaires

adidas & Obama : Impossible is nothing !

Vous connaissez tous le slogan d'adidas : Impossible is nothing.
Ils ont fait toute une série de vidéos montrant comment des athlètes avaient surmonté des difficultés pour y arriver - ils n'ont jamais renoncé.
Ici un internaute fait le même exercice avec Barack Obama - c'est touchant, ça fonctionne, bref, c'est top !

Après on pourra toujours dire que c'est un peu facile, perso, je trouve qu'Obama incarne à la perfection le slogan d'adidas (bon à noter quand même que son père avait fait Harvard et que le défi pour lui était énorme également).