• 3 Commentaires

Mentos où comment surfer sur un phénomène viral

La semaine
dernière je vous parlais du retour de bâton qu’avait connu Dove suite à son
succès viral.

L’histoire de Mentos et Coca Cola est complètement différente puisque pour le coup, la légende veut que le principe viral
est parti du consommateur à travers 2 utilisateurs (dont Steve Spangler)  qui ont découvert la
résultante Mentos + Coca Light.
En off, on se demande surtout si ce n’est pas Mentos qui a organisé l’ensemble de l’opération pour faire exploser (le jeu de mot était facile) sa notorièté et sa cool attitude….hum…les internautes détestent pourtant les impostures…ca serait un très bon contre exemple si cela s’avère véridique…

Bref, la 1ère
réaction de la marque de soda a été de vouloir attaquer nos 2 amis pour
atteinte à la marque – cependant, bien conseillé, elle a préféré se détendre et ne pas envisager d’actions.

Par contre, c’est Mentos qui sort grand gagnant de ce phénomène viral (d’où la suspicion sus citée) car la marque était peu développée aux USA et cela lui a permis de booster sa notorièté de manière exceptionnelle.
Le phénomène a même crée des légendes urbaines (on entre dans un phénomène de rumeur bien plus profond qu’un effet viral) autour de la marque en laissant croire que des personnes étaient décédées en ingérant les 2 produits…Cela a peu d’effets négatifs et à l’inverse renforce encore le mystère et l’intérêt des consommateurs autour des marques, en particulier des plus jeunes qui aiment faire des choses "interdites"…

Fort de cette
expérience, Mentos a décidé de surfer sur la vague en proposant à plusieurs
centaines de personnes de créer 1 geyser géant de 1360 fontaines simultanées et
ainsi d’entrer dans le Guinness book des records (oui encore un record débile –
certes).

Pour Mentos, c’est une belle opportunité à saisir pour s’assurer une visibilité à moindre prix et pour faire des RP derrière, la seule limite étant que Coca Cola ne souhaite pas s’associer à tout ces dispositif
s.
D’autres actions devraient voir le jour si Mentos arrive à se mettre d’accord avec la marque de Soda…

PS : je viens de modifier mon article suite à l’intervention de Anne Valérie Hoh de CB News que je remercie pour l’ajout d’informations.

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. Laurence wrote…

    Si c’est Coca qui organise cette rencontre ils sont restés discrets sur leur identité on dirait car ils ont choisi des capes de pluie bleues pour les participants ( et non rouge)…

  2. lovny wrote…

    oui enfin en ces temps de crise alimentaire ça m’écoeure vraiment ce gaspillage à grande échelle, un peu ça va mais là ça commence à aller : il ferai mieux e livrer les bouteilles de oaca aux pays qui crèvent la faim, ça ça serait un vrai levier RP :/

  3. greg wrote…

    Laurence > effectivement je viens de modifier l’article car c’est Mentos qui a organisé l’opé
    Lovny > hum…un début de bad buzz pour la marque – ca pourrait arriver puisqu’effectivement nous sommes en train d’entrer dans une grave crise internationale (prix du riz…)