• 10 Commentaires

Notez vos prof : une Interview passionnante de Stéphane Cola de Note2be

Voici un entretien avec Stéphane Cola, cofondateur de Note2be.com,
site qui permet aux élèves de noter leurs professeurs. Ce site défraie
la chronique et a créé un énorme buzz en ulcérant une partie de
l’éducation nationale.
Stéphane Cola nous a explique comment une start-up d’à peine 2
semaines fait la une de plus de 50 media, génère 500.000 résultats dans
Google, provoque 2 déclarations de ministres et plusieurs centaines de
plaintes.
A l’heure du 2.0, du collaboratif, de l’évaluation des patrons par les salariés, ce site qui permet de noter les élèves à fait s’élever des murs de critiques de la part des professeurs et des syndicats.
Bien sur, il est clair qu’il
y a encore un certain nombre de points à régler, en particulier sur
l’identité des personnes et la CNIL.
Les adoléscents sont t’ils suffisamment mature pour pouvoir noter leurs professeurs ? Ce site lance un pavé dans la mare en tous cas.
Vous en pensez quoi vous ?

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. Dom wrote…

    Les adolescents sont ils capables de prendre de la distance, de juger de manière impartiale ? et quand bien même, aujourd’hui, ils notent leurs professeurs, les envoient en garde à vue et je crains que cela ne sape leur image.
    Non pas que les professeurs ne puissent être évalués dans leur travail, mais il me semble qu’il existe des inspecteurs pour cela.
    Qui plus est c’est donner une vision assez étonnante à notre jeunesse, demain, noteront ils leurs patrons aussi ?
    Et si ils donnent de mauvaises notes ?
    Ils les vireront ?
    C’est donner un pouvoir bien illusoire en même temps que dangereux.

    Je suis mère, dont une adolescente pourtant mature, mais je n’aimerais pas qu’elle participe à ce genre d’opération marketing, le seul qui à quelque chose à gagner dans l’histoire, c’est le créateur de ce site, dont je n’ai même pas envie d’entendre les justifications.
    A lui par contre, je donne une bonne note, et je dirais, élève brillant, inventif malin et surtout très opportuniste, bien que de mauvaise influence.

  2. Dom wrote…

    Désolée pour les fautes,
    Il faut que je revoie mes fondamentaux, dirait on.

  3. seb wrote…

    ben le son est bien pourri qd meme

  4. aurélie wrote…

    Je suis trop vieille ou quoi? Mes profs sont pas notés dans les collèges / lycées où j’ai été… Snif, j’ai pas 30 ans pourtant 🙁
    Sinon… j’ai du mal à me prononcer… j’aurai un peu de mal perso à me voir noter par mes collègues (je suis pas prof, donc mes élèves sont mes collègues) et voir le tout sur internet aux yeux de tous… c’est surtout ça qui me choque…

  5. Mox Folder wrote…

    Moi ça me troue le cul qu’il y ait une start-up derrière ce site… En l’état ça me parait juste opportuniste et sans AUCUN intérêt.

  6. pitOu wrote…

    Le concept est juste excellent mais sincèrement, je vois mal le site en question réellement marcher pour plusieurs raisons dont la plupart sont évoquées dans le podcast (ouverture à tous, fiabilité, authenticité…).
    En fait, le top aurait été de travailler avec l’Education Nationale ou plusieurs écoles « pilotes » afin d’avoir de bons retours.

    En tout cas, ce système d’évaluation des profs est en vogue et je n’y vois que des avantages. Je prends l’exemple de mon école (ESC Montpellier), où à chaque fin de semestre, on est obligé de noter l’enseignant (via un formulaire en ligne et mot de passe) sur un certain nombre de critères : pédagogie, contenu du cours, interactivité, disponibilité…

  7. roycod wrote…

    Il suffit de se rendre compte des commentaires pour comprendre qu’ils ne sont pas aptes à juger leurs profs « Ué c tro un kon lui », ça donne le niveau…

    Et puis à base d’anonymat ça décrédibilise complètement le truc qui est assez honteux sur la forme et même le fond.

    N’inversons pas les rôles…

    pitOu => A l’ESC j’imagine que les étudiants ont dépassé le stade kikoulooool et les insultes…

  8. Che Guerilla wrote…

    Je vais pas te mentir, si j’avais eu la possibilité durant mes années scolaires de noter mes profs, je n’aurais fait cela que pour saquer ceux que je n’aime pas, donc j’aurais mis que des sales notes.
    Aucun intérêt selon moi

  9. greg wrote…

    Forcément ca fait polémique ici aussi.
    Comme je n’ai pas donné mon avis dans la note, je le donne dans les commentaires, j’aime bien l’idée qu’un mauvais prof puisse être marqué comme tel mais surtout qu’un bon prof puisse être remarqué cependant, je crains surtout que cela remette dangereusement en cause l’autorité scolaire et c’est vraiment le dernier truc dont nous avons besoin en ce moment…

  10. Julien wrote…

    Le principe existe depuis des années dans les pays anglo-saxons.
    L’un des sites les plus connus est http://www.ratemyteacher.com
    J’ai étudié au canada et la première chose qu’on m’a dit quand j’ai du choisir mes cours, c’est d’aller voir les avis sur mes potentiels futurs profs afin de me faire une idée.
    Par rapport à la polémique en France, je pense que les étudiants ont là-bas un respect bien plus grand pour leurs profs et que la relation qui existe entre les profs et leurs élèves est loin d’être autoritaire.
    La plupart des profs ont leur propre page web ou blog qu’ils actualisent régulièrement et grâce auxquelles ils interagissent avec leurs élèves, les parents…
    Un exemple tout bête: le doyen de mon université (5000 étudiants) invite tout le monde dans sa maison pour la soiree d’halloween chaque année, il se déguise en bob marley et boit des bières avec toi…

    J’étudiais aussi en france dans une ecole de commerce et on devait noter nos profs à la fin de chaque annee comme pitou dans son esc: certains profs se sont fait virés suite à ces feedbacks qui se transformaient en lynchage qd le prof s’etait vraiment foutu de notre gueule (genre,je prend mon cachet, je pose mon cul et je vous fait lire mon bouquin, bandes de fils a papa…)