• 10 Commentaires

Les abribus évoluent…

Sinequanone_1 Depuis quelques mois je constate que les abribus et les supports métro évoluaient dans l’offre proposée aux annonceurs.

Par exemple, le lancement de King Kong par Orange nous montraient des affichages avec retro-éclairage sélectif de couleur orange.

Clairement ce type d’affichage gagne en efficacité car il attire l’œil du passant en clignotant.

En me baladant hier rue de Rennes, j’ai découvert un nouveau type d’affichage qui m’a étonné et dont j’ai eu envie de parler.

Pour le lancement de sa nouvelle collection Sinaquanone a décidé (et Decaux lui en a donné l’opportunité) de mettre directement une vraie robe dans un abribus (pour mieux voir je vous invite à cliquer sur la photo).

Ainsi, prise entre 2 plaques de plexiglas, le support est également équipé d’un ventilateur pour donner un léger flottement à la robe.

Cette campagne qui a commencé le 22 février pour une durée de 1 semaine est véritablement un test intéressant car on ne pourrait pas mieux voir le produit. De plus, le concept étant très novateur, les passants ne peuvent pas le manquer.

Toutefois, le produit n’est pas véritablement mis en scène (contexte, mannequin), le consommateur se retrouve dans un contexte magasin (même s’il ne peut pas toucher le produit) : la marque ne s’associe plus d’image, c’est donc un risque pour elle.

Par ailleurs, même si les plaques de plexiglas sont solides (je suppose, je n’ai pas tester), je pense que le vol du produit exposé est tentant…

Si vous souhaitez en savoir plus, le communiqué de presse est disponible ici !

gregfromparisAuteur: Grégory Pouy

Comments :

  1. inlove wrote…

    Sur le mm theme, as-tu remarqué les pubs dynamiques pour Axe ? Pour le nouveau « parfum » Click, l’affiche met en scene des hommes en plan rapproché tenant un compteur (ou cliqueur… du genre de ceux utilisés pour connaitre les volumes de traffic).
    La version top (que je n’ai vue qu’une fois) est l’affiche qui intègre un vrai compteur, avec les chiffres qui s’incrémentent sous vos yeux !
    On ne parlera pas de la valeur du message… un click = une fille qui tombe comme une mouche… sous l’effet du « parfum » ?…

  2. Stef_tip wrote…

    Cette jolie robe Sinéquanone est visisble aussi à Opéra 😀
    L’idée est vraiment pas mal je trouve, il fait plutot moche c tant ci ça ne met pas trop en valeur le concept à mon gout mais ça reste une idée originale.
    Il a été invoqué aussi le coté assez neutre et impersonnelle de genre de com et je suis aussi ok mais l’idée reste qd meme orginale. Peut-etre qu’uné evolution du concept est en cours.

    Axa clic en réel ça déchire aussi, les agences innovent en ce début d’année : D ?

  3. denis wrote…

    Tu m’a devancé sur ta note, j’ai vu cette pub à Odéon mais je n’avais pas d’appareil photo.
    Il parait que Nike avait fait la même chose aussi.

  4. Nawal wrote…

    Hi Greg,
    « MoiAussi » hier soir, enfin ce matin 😉 en rentrant avec Boris et Raphaël, j’ai vu cette pub à l’arrêt Odéon. Super impact !
    Ps : Dommage, je suis arrivée peu après votre départ ! Bon week-end.

  5. Boris wrote…

    Quand Nawal, Raphäel et moi marchons dans Paris, nous sommes en effet des analystes attentifs des nouvelles tendances en matière d’affichage. La campagne « Vivre ensemble » de RTL, celle de Sinequanone… On peut se faire rémunérer pour cette activité de consultant, tu crois ? Ca nous paierait au mois le taxi…Mais alors, nous ne marcherions plus dans Paris… Cornélien.

  6. Raphaël wrote…

    Nawal & Boris pour Greg >> encore un sujet pointu comme dirait Canto.

    Greg, le décrypteur de tendances a encore frappé… C’est clair qu’on voit de plus en plus d’affiches multimédia ou interactive si je puis dire.

    La nuit est propice à les remarquer(note pour Nawal et Boris)

    Jeu n’aie pa vu de fote dan ton bilai… Tuh fai dé prograi ;))

  7. greg wrote…

    Denis : désolé de t’avoir devancé…
    Nawal and ppC : dommage qu’on se soit raté de si peu, mais ce n’est que partie remise
    Boris : se faire payer le taxi pour rentrer ? Bonne idée 😉
    Raphael : j’ai désormais une correctrice hors pair 😉

  8. CLK wrote…

    Effectivement, la campagne Nike avait démarré l’année dernière avec plusieurs modèles de chaussures exposés dans Paris. Là au moins, la tentation du vol du produit était très limitée, sauf peut-être pour les unijambistes 😉
    Autre campagne vue dans le métro, celle du 118 000 qui, en faisant clignoter les chiffres l’un après l’autre, permet de retrouver le sens des dessins composés : l’animation est encore plus dynamique et a dû nécessiter une programmation préalable. De plus, l’attention étant attirée vers le numéro à composer, l’objet de l’affichage est parfaitement atteint.

  9. greg wrote…

    Salut Cécile Laure, ravi de te voir par ici 😉