• 6 Commentaires

La fidélité sans carte, c'est possible ?

En lisant quelques articles sur les cartes de fidélité sur les sites d’Henri Kaufman par exemple ou encore de la blonde trentenaire et à travers ma propre expérience de marketeur, on se rend compte que les entreprises ont bien saisi qu’il est intéressant d’engranger des clients mais qu’il est encore plus vital de les garder en les fidélisant puisqu’en effet, le processus est moins coûteux pour l’entreprise.

On apprend ainsi sur le site d’Henri Kaufman que les stratégies sont différentes pour les hommes et pour les femmes.

Quand on souhaite fidéliser un homme, il s’agit de lui faire un gros cadeau, 1 fois, et quand il s’agit d’une femme, il faut beaucoup d’attentions aussi petites soit t’elles.

C’est ainsi, pour reprendre le titre du livre à succès, les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus.

Passé ce constat, ont donc commencé à fleurir une pléiade de carte de fidélité et désormais dans presque tous les magasins où vous allez, on vous demande si vous avez la carte….

Forcément, nos portefeuilles (et nos mémoires) ont tous leurs limites et nous ne pouvons pas emporter avec nous systématiquement toute les cartes de fidélité qu’on nous délivre.

Alors comme tous le monde, nous en gardons 2/3 qui nous semblent être les plus importantes, les autres sont relayer au tiroirs ou sont mises en fin fond de notre portefeuille jusqu’à en oublier leur présence.

 

Loccitane_logoEn allant hier chez l’Occitane, je ne fut pas très surpris quand au moment de passer à la caisse, la vendeuse, nous a demandé si nous étions inscrit à leur programme de fidélité…

Par contre, j’étais beaucoup plus étonné quand elle nous expliqua que cela se faisait sans carte, qu’il suffisait de donner son nom en magasin à chaque passage pour que cela fonctionne.

C’est vrai après tout, pourquoi éditer systématiquement une carte. Bien sur, la marque est ainsi présente en permanence dans le portefeuille du client, ce qui lui permet d’avoir une petite pensée pour la socièté à chaque fois qu’il l’ouvre, et puis cette carte matérialise la fidélisation.

Mais « trop de cartes de fidélité tue la carte de fidélité» et nous savons donc aujourd’hui que la probabilité que le client garde en place de choix notre carte, est désormais très faible.

Alors les coûts liés à cette carte (création, impression, envoi, échange en cas de perte…) sont t’ils vraiment nécessaires quand on sait que ces même cartes, même si elles sont acceptées par les clients, les encombrent plus qu’autre chose.

Personnellement, je trouve l’idée de l’Occitane, originale et vraiment très intéressante.

Il me semble que pour les magasins de consommation courante ou d’achat peu impliquant, cette stratégie est vraiment à évaluer, et vous, qu’en pensez vous ?


Encore une Fanny's Party bien réussie !

Au programme des découvertes, un lecteur vidéo portable sans marque plutôt très sympa, le nouveau lecteur MP3 de Sony au design époustouflant (proposé en 6 Go à 250 euros et 20 Go à 300 euros) avec au programme pleins de petites fonctions sympas mais surtout un logiciel revu et corrigé (il faut bien avoué que Sonic Stage n’eDscf0042st pas du tout au niveau). Lancement très prochainement !

Dscf0038Dscf0039

Dscf0037Dscf0041

J’ai également eu l’occasion de voir plusieurs prototypes de Nokia, j’ai retenu le E61 (en photo) car c’est un téléphone qui permet de gérer, tel un Blackberry, ses emails.

Et puis, chose importante, le chef des ventes, de seekport, était présent et nous a présenté son nouveau moteur de recherche. Reste à savoir s’il arrivera à se faire une place parmi des Yahoo ou Google très bien installé ! Cependant, je m’étais déjà posé la même question avec Google quand à l’époque Yahoo tenait très largement le haut du pavé…

Je vous invite à le découvrir en tous cas et c’est vous, utilisateurs, qui direz.

Et puis, les Fanny’s party, c’est toujours l’occasion de voir Fanny et c’est toujours un plaisir et puis des amis tels qu’Emmanuel, Alexandre ou encore Galienni (voir dans la liste des bloggeurs).

Pressé d’être à la prochaine pour de nouvelles Geekeries !

  • 1 Commentaire

Fanny's Party, c'est reparti !

Bannerfp15Pour ceux qui ne connaissent pas les Fanny's party, il s'agit de soirées Geek (forte appétence pour les tous nouveaux petits gadgets de la nouvelle technologie). Fanny organise ainsi une soirée mensuelle ou des Geek se retrouvent et où quelques entreprises présentent leur dernières nouveautés.
C'est aussi l'occasion de voir quelques amis et Fanny bien sur !
Alors si ca vous tente, à demain !!


Une belle leçon d'humanité !

18450187_1J’ai eu la chance, hier, d’être invité par une amie(merci  Alix) au sein des locaux de Hachette, à l’avant première d’un film dont la bande annonce m’avait déjà particulièrement attiré : « Joyeux Noël » de Christian Carillon.

Après une réception très réussie, nous avons assisté à ce film qui pour moi, est une très belle leçon d’humanité que tout à chacun devrait voir. 

Si je ne savais pas que ce film est basé sur une histoire vraie, j’aurais eu du mal à le croire.

Pour faire un pitch rapide, je vous dirais qu’au soir de noël 1914, les soldats français, allemands et anglais ont fait une trêve pour passer ce moment ensemble puis sont retournés dans leurs tranchées respectives.

Toutes les lettres et documents relatant cette histoire ont été détruits sauf en Grande Bretagne où Christian Carillon a d’ailleurs, récupéré la plupart de ses sources.

C’est un film très fort qui porte un message d’espoir qui trouve toute sa raisonnance dans le monde actuel.

Du chat qui passe de tranchée en tranchée (dans la réalité il sera très officiellement exécuté pour espionnage), au général militaire juif allemand en passant par le simple fait que ce film est une co-production franco-germano-anglaise.

Un certain nombre d’institutions sont attaqués, plus ou moins sévèrement, en particulier l’église dont j’ai, personnellement, du mal à croire qu’elle ai laissé passer ce film.

 « Joyeux Noël » a été choisi pour représenter la France aux Oscars.

J’ignore si le public américain, si puritain, saura comprendre le sens profond de ce film mais je souhaite très sincèrement qu’il puisse remporter un oscar.

Ce n’est pas du chauvinisme de bas étage mais véritablement un film qui m’a laissé une empreinte forte.


Et maintenant l’ipod lit les vidéos !

Indextop20051013_1

Lancé hier en grande pompe par Steve Job en même temps que le nouvel Imac, le nouvel Ipod permet désormais de regarder des vidéos sur son écran couleurs.

Apple propose ainsi 2 modèles aux disques durs dopés (30 et 60 Go, vidéo oblige), sans que les prix s’envolent puisque le lecteur de 30 Go se positionne à 349 euros  « seulement » (Vs 319 euros pour l’ipod 20 Go en ce moment).

De plus, le modèle est encore plus fin qu’avant, on le glisse donc encore plus facilement dans la poche de son jean.
Coté couleurs, seul le noir et le blanc épuré (qui a fait le succès d’Apple ces dernières années) sont proposés.

Personnellement, je trouve que le design aurait mérité d'être revu.

En effet,  ne pas changer de forme permet certe de faire des économies de moules et d’appuyer encore le design tellement familier de l’ipod, mais l’écran de 63 mm de large n’est pas idéal pour la vidéo et ne fait pas le poids par rapport à la concurrence (Créative et Archos principalement).

Par ailleurs, l’ipod reste un objet de différentiation sociale et il me semble que les gens qui vont acheter ce lecteur vidéo auraient eu envie de montrer qu’ils avaient un modèle supérieur aux autres tout simplement.

Là ou Apple fait clairement la différence, c’est sur la négociation des droits vidéos sur les clips et autres séries comme « Desperate Housewife » qui seront disponibles le lendemain de leur diffusion pour la somme de 1.99 $ (aux Etats-Unis uniquement pour le moment).
Un tarif très abordable qui annonce un succès garanti !

  • 8 Commentaires

INTERDICTION DE FUMER !!!

DefensefumerEst ce que nous allons bientôt voir ce petit sigle fleurir dans l'ensemble des lieux publics ?
Fort du constat que la loi Evin est très difficilement applicable et à fortiori appliquée, le député UMP Yves Bur va déposer un projet de loi visant l'interdiction de fumer dans l'ensemble des lieux public en France.
A l'instar, d'autres pays européen où la mesure est déjà en place comme l'Irlande, nous verrions donc bientôt cette loi s'appliquer pour notre pays.
Un sondage paru hier dans le JDM montre que la population est largement favorable à cette mesure que ce soi du coté des fumeurs (56%) ou des non fumeurs(88%) avec quelques disparités bien sur en fonction des lieux malgré tout (les bars en particulier).
D'un point de vue de confort personnel et en qualité de non fumeur, je ne peux bien sur que plebisciter cette loi car si les fumeurs ont le droit de fumer, c'est un fait, les non fumeurs ont également le droit de ne pas fumer...ce que les fumeurs oublient très volontiers.
De ma maigre expérience de soirées non fumeur qui se limite en fait à une soirée dansante le dimanche soir, c'est vraiment plus agréable pour tout le monde, les fumeurs présents approuvent eux aussi d'ailleurs et vont volontiers fumer dehors.
D'un point de vue économique, il a été prouvé de manière empirique dans les autres pays que la consommation des restaurants et autres bars ne diminuaient pas avec l'application de cette loi, voire l'inverse car privé de la sacrosainte cigarette les clients consomment plus d'alcool.
Les fumeurs ne vont pas tout d'un coup s'arreter de sortir parce que les lieux publics ne sont plus fumeurs, c'est assez logique.
Par ailleurs, quand on sait qu'il y a plus de morts par tabagisme passif que via les accidents de la route, il est clair que du point de vue de la santé publique, les économies seront également au rendez-vous sans compter bien sur la diminution de la consommation des fumeurs qui devrait logiquement aller de pair avec la mesure.
Je suis donc pressé et curieux de voir les évolutions des comportements suite à la mise en place de cette loi, ce dont je n'ai aucun doute.


H&M s'éternise au cinéma mais reste efficace en TV

Sans_titre1_copiePour ceux d'entre vous qui sont allés au cinéma récemment (si ce n'est pas le cas, je vous conseille Rize, le documentaire de David Lachapelle), vous n'avez sans doute pas pu passer à coté de la nouvelle campagne de H&M pour leurs jeans.
C'est d'ailleurs ce même photographe qui a réalisé ce spot, devrais-je dire ce clip, sur le thème de Roméo & Juliette.
Ce spot d'au moins 5 bonnes minutes m'a etonné et un peu agacé aussi, c'est d'ailleurs également la réaction de mes voisins d'un soir. D'abord, on s'amuse de voir cette pub qui n'en fini pas, mais on fini rapidement par s'impatienter ... les railleries montent et les soupirs sont vite arrivés.
Je ne comprends pas bien l'objectif de la marque car on passe complètement à coté des vétements, et on en "veut" légèrement à la marque.
Là où c'est encore plus surprenant, c'est qu'un condensé en 15/30 secondes de ce même spot soit diffusé à la TV (budget oblige).  Ce dernier est beaucoup plus efficace à mon sens, on voit bien l'atmosphère que la marque et David Lachapelle ont voulu créer, on voit bien le produit : tout y est, même la volonté de la marque de montrer son ouverture d'esprit en utilisant des acteurs de couleurs (latino et noirs ou metis tout du moins).
Les créatifs responsable du budget, sont donc bien capables de faire court et efficace, alors quel était l'objectif de ce spot de 5 minutes au cinéma ?
On peut se dire qu'au moins on s'en souvient mais je ne suis pas bien sur que cela serve efficacement H&M ni les produits qu'elle voulait mettre en avant.Il serait d'ailleurs intéressant d'avoir les résultats d'études et de voir comment les clients de la jeanerie chez H&M se répartissent entre spot TV et spot cinéma.
Si vous souhaitez voir le spot, il est directement accessible sur le site de H&M, alors à vos souris et votre avis m'intéresse bien sur !


360° Fashion

Dscf0035Je suis allé aujourd'hui au 360° Fashion, projet monté par le top model Anina.
Son projet est de fédérer des personnes du secteur de la mode autour d'internet et plus particulièrement des blogs.
C'est ainsi qu'elle a réuni autour d'elle, un photographe, une désigner, une agence de mannequin, une créatrice ainsi qu'un magazine et une journaliste.
Chacun d'entre eux tient un life blog et raconte ses évolutions journalières.
Ils partagent ainsi leur vision du monde de la mode.
Cette première conférence était parfaitement orchestrée par Anina aidée pour l'occasion par Nokia et Loic Le Meur de Six Apart et nous avons pu apprécier à quel point chacun des acteurs s'impliquaient dans son blog.
Je pense que les personnes souhaitant entrer dans cet univers ont beaucoup apprendre sur ces blogs.
Espéront que cela donne envie à d'autres acteurs du secteur d'entrer dans le monde fabuleux des blogs et de partager leur vision.