• 4 Commentaires

Pourquoi les sites de rencontres virtuelles fonctionnent si bien ?

Si un jour on m’avait dit que je chercherais ma copine (mon copain) via des petites annonces, je ne l’aurais jamais cru !

Il me semble que c’est là que l’on voit bien la puissance d’Internet et plus généralement des réseaux.

Meetic2Des sites comme Meetic ou Yahoo rencontres sont de vrais supermarchés et le secret de leur réussite réside uniquement dans le fait que plus ca marche, plus ça marche (d’où les campagnes de pubs intensives) et ce pour plusieurs raisons :

- Tout d’abord, l’offre est tout simplement de plus en plus phétorique donc intéressante

- Ensuite, cela désacralise la « petite annonce », autrement dit, si mon ami(e) le fait, pourquoi pas moi ???

Et c’est ainsi qu’on se retrouve avec un réseau de plusieurs millions de personnes célibataires (ou pas d’ailleurs), à la recherche de piment sexuel ou d’une histoire sérieuse.

Ca serait d’ailleurs une erreur de croire qu’il n’y a sur ce site que des cas sociaux !

On y retrouve toute les couches de la population, de la personne à moitié analphabète jusqu’au Bac +5 des plus grandes écoles, gros, maigre,beau, moche….la société française est là, représentée.

D’ailleurs, quelques blogs racontent les exploits de certains…

 
Ensuite vient la question de l’évolution des relations amoureuses.

Ces sites prennent tellement d’importance qu’on est en droit de se demander : « que va devenir la bonne vieille drague de boite de nuit ? »

En effet, est ce que ces sites ne sont qu’un média supplémentaire pour trouver l’âme sœur ou ne cannibalisent t’ils pas les relations humaines « normales » ?

Pour exemple une fille me racontait comment elle était sur Meetic dans un cyber café, un homme à coté d’elle remarque ce qu’elle fait et vient la voir en lui expliquant que lui aussi est sur ce site et qu’il trouve ca un peu ridicule, qu’ils pourraient peut être faire connaissance…mais elle s’est sentie agressée car quelqu’un entrait dans son univers réel.

Les relations virtuelles ont cette particularité d’être très faciles, on prend, on jette, on fait son marché parmi les divers critères qui sont proposés et à travers les fameuses photos et petites annonces et surtout  on se làche beaucoup plus...

Force est de constater que dans les grandes agglomérations, les gens ne se parlent déjà pas

beaucoup, alors, à l’avenir, va-t-on se fermer encore un peu plus aux relations directes pour  se retrouver avec son ou sa voisin(e) de métro sur Meetic ou est ce que justement ces sites permettent de se faire parler ces même voisins de métro qui ne l’auraient sans doute jamais fait autrement ?

Vos avis sont les bienvenues ;-)


C'est ma première Fanny's party…

Fannysparty_sept
Et voilà, j'ai participé hier soir à ma première Fanny's party.
Même si j'ai toujours été féru de nouvelles techno et même si Emmanuel Vivier me parlait souvent de ces petites soirées pour technophiles avertis, je n'étais encore jamais venu.
Une très bonne surprise donc, puisque je suis parti à la découverte de beaucoup de nouveautés et je retiens particulièrement le nano d'Apple (le carton arrive !) et le micro portable de Toshiba !
Et en plus, j'ai gagné un cadeau !! Alors, c'est sur, à la prochaine Fanny's, je serais de la party ! Un grand merci à elle pour cette organisation !


Le marketing ethnique est arrivé !

1107445825_3
C’est le constat d’un journaliste sur le site amadoo.

En effet, il n’est pas nécessaire d’aller très loin pour se rendre compte d’un mouvement qui semble croître de manière importante.

En ce qui me concerne, il me suffit de regarder ma cousine de 15 ans. Elle est un peu comme tous les jeunes de son age, elle cherche des repères afin de se trouver et ainsi se différencier.

C’est la raison pour laquelle, elle mets la Martinique à toute les sauces, customisant son sac d’école, ses habits et bientôt ce sera le tour de ses chaussettes…

A priori, il semble donc plutôt malin de jouer sur ces socio types car un marketing ciblé bien mené a toujours fait ses preuves.

Il s’agit en effet, de donner un message (un produit ?) à une catégorie de personnes qui va s’empresser de se l’approprier.

Ce phénomène n’a rien de nouveau puisque déjà très fortement ancré aux Etats-Unis (noirs, latino…) ou des produits et messages sont très spécifiquement dédiés à ces populations.
En regardant la télévision francaise, on s'apercoit également d'une "colorisation" des présentateurs et des acteurs dans les publicités.

Ces populations représentent une part importante de la société francaise et ce serait effectivement une erreur de ne pas en tenir compte.

C’est en partant de ce constat qu’une agence s’est spécialisée sur le marketing ethnique.
Cependant, comme il est remarqué très justement dans l’édito de cette agence les gens n’ont pas forcément envie d’être ghettoïsé.

C’est d’ailleurs, à mon sens, l’un des risques les plus importants de ce type de marketing.

La question est ensuite de savoir si cette ghettoïsation est un mouvement sociétale utilisé par le marketing ou plutôt une tendance créée et amplifiée par ce même marketing.

Comme je le disais au début, tout est question de repères. Dans la société dans laquelle nous évoluons tous les jours, qui s’internationalise un peu plus tous les jours, où autrui est toujours un peu moins loin que ce soit via les nouveaux modes de communications ou de transports, les repères manquent cruellement.

L’église à longtemps tenu ce rôle puis ca a été le tour du travail, mais il ne suffit plus et Je parlerais d’ailleurs de cela dans une autre note avec le retour fort vers le cocooning que nous pouvons observer depuis quelques années déjà.

Mouvement à suivre dans les prochaines communications


Bienvenue

Alors voilà, cette fois je me lance.
Et pas n'importe quel jour, nous sommes aujourd'hui  le 11 septembre 2005.
Soyez rassuré, il n'y a aucun lien entre la date et moi, on apelle plutôt cela un concours de circonstance.
Je profite de cette première note pour remercier tout particulièrement Emmanuel Vivier pour m'avoir pousser à ouvrir mon blog.
Comme beaucoup, je pense, je me suis dis que je n'avais rien de particulier à mettre en avant, que je n'étais pas spécialiste d'une question en particulier et puis à force de regarder les blogs d'autres personnes, je me suis dis que moi aussi j'aimerais partager mes avis, même s'ils sont parfois bateaux, avec vous.
Alors voilà, je vous souhaite une bonne lecture et le leitmotiv de ce site sera : "votre avis m'intéresse alros n'hésitez pas à le laisser !"